fbpx

The Rose : une anthologie du Rock System à redécouvrir!

par

Par Florence Gopikian Yérémian –bscnews.fr/ Bien qu’il soit sorti en 1979, The Rose est un film qui a conservé une étonnante puissance visuelle et musicale. Bette Midler y est tout simplement décoiffante dans le rôle d’une chanteuse de Rock rongée par l’alcool et le rythme des tournées. Déchirée entre l’amour, la célébrité et un manager avide de fric qui n’arrête pas de lui mettre la pression, La Rose sombre peu à peu dans l’inévitable univers de la défonce et l’autodestruction.

Dans ce film culte des années 80, Bette Midler offre aux spectateurs une performance hors pair. Bête de scène aussi fragile que colérique, elle se donne à fond du début à la fin. La sueur coulant de ses cheveux roux et bouclés, elle hurle comme une déesse de la soul, se roule sur scène hystérique et jette carrément toutes ses tripes à la gueule de son public. Véritable produit du star system, elle est d’une authenticité impressionnante et porte l’ensemble du film à bout de voix: l’entendre chanter « When a man loves a woman » est un pur régal, quant à la chanson-titre « The Rose », on regrette de devoir attendre la fin de l’histoire pour savourer ce morceau d’anthologie.
Aux côtés de cette furie capricieuse et égoïste, l’acteur Frederic Forest interprète le jeune Houston Dyer: chauffeur et gigolo de sa dame, il possède un côté «lone-ranger » qui rassure Rose mais ne parvient malheureusement pas à lui faire lâcher son addiction pour la scène et la bouteille.
Certes le scénario signé Mark Rydell n’est pas hyper-compliqué mais il s’en dégage une émotion et une énergie communicative notamment grâce à la bande son qui nous donne l’impression d’assister à un concert live en continu. Cette fresque des seventies nous laisse aussi découvrir des images d’une époque révolue où régnaient réellement une euphorie collective et une soif explosive de liberté. Ce qui devait être initialement un biopic consacré à Janis Joplin est tout compte fait devenu un piédestal pour la superbe Bette Midler qui reçut à l’époque les Golden Globes de la meilleure actrice et de la meilleure chanson.
Les nouvelles générations pourront trouver cette fresque musicale un peu désuète mais elles se feront une idée sur la signification de l’éternel adage: Sexe, drogue and Rock and Roll. Certains pourront même voir en Bette Middler un écho lointain à Miss Amy Winehouse…
The Rose? Un portrait universel du star system : aussi euphorique que destructeur!

A voir en VO absolument !

The Rose
de Mark Rydell
Avec Bette Midler, Alan Bates, Frederic Forrest, Harry Dean Stanton
USA – 1979 – Durée: 2h14
Sortie nationale de la version numérique restaurée: le 29 juillet 2015


The Rose
The Rose Bande-annonce VO

A lire aussi:

Les chaises musicales: une fantaisie tendre et sentimentale

Vice Versa: du très grand Pixar !

Un Français : Diastème, entre polémique et réussite

Comme un avion: une comédie paisible et aérienne

Loin de la foule déchaînée : une pépite sensuelle et romantique

A la poursuite de demain: Enfin un film de SF plein d’optimisme!

Le labyrinthe du silence: un réquisitoire qui manque de lucidité

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à