fbpx

Pascal Sciarini (Université de Genève) : « En Suisse, le peuple a toujours la possibilité de corriger le parlement »

Le 20 octobre, les citoyens suisses seront appelés aux urnes pour élire les deux chambres du parlement helvétique. Dans la patrie des référendums et de l’exercice de la démocratie directe, ces élections ont une dimension particulière. Pour décrypter les enjeux de ce vote, Putsch a interviewé Pascal Sciarini, professeur en Sciences Politiques à l’Université de Genève, spécialisé en politique suisse et comparée.