Carlos De Brito, photographe et Gilet Jaune : « Photographier un peuple qui se révolte et qui prend la parole »

Putsch a découvert le photographe Carlos de Brito au hasard des pages Facebook. Gilet Jaune et photographe établi à Frontignan (34), Carlos de Brito a pris de très nombreux clichés sur le mouvement : ronds-points, assemblées citoyennes, rencontres avec les élus, péages. « Photographier un peuple qui se révolte et qui prend la parole » est une phrase qui le guide pour témoigner  » de ce grand mouvement historique qui a pris d‘abord les ronds-points, la rue, la parole et qui maintenant écrit son avenir ». Rencontre en photos.