Emmanuel Demarcy-Mota et Honoré de Balzac…sur un air des Pink Floyd

par
Partagez l'article !

Par Julie Cadilhac – bscnews.fr/ Auguste Mercadet, spéculateur aux abois, est prêt à tout – et même à sacrifier sa fille dans un mariage arrangé – pour satisfaire ses affaires. Autour de lui, créanciers et joueurs en bourse, prétendants nullement intéressés par sa fille mais par sa fortune et amis de longue date dont il abuse. En attendant Godeau, son associé mystérieusement disparu il y a quelques années, Mercadet fait preuve d’imagination débordante pour que personne ne découvre qu’il est criblé de dettes et n’a aucune dot à offrir à sa seule enfant !

Partagez l'article !

Emmanuel Demarcy-Mota a imaginé une version du Faiseur d’Honoré de Balzac aussi plaisante que moderne. Jeux de plateaux avec des trappes sur lesquels l’équilibre des comédiens est régulièrement mis à l’épreuve, mélange étonnant de costumes d’époque et de tenues modernes, insertion de chants à la sauce « comédie musicale » ( Money des Pink Floyd ou encore Money Money Money d’Abba), effets lumineux de fonds de …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre d'abonnement]

4,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous avez lu vos

0 articles offerts.

M'abonner à