fbpx

Cendrillon de Joël Pommerat : la réécriture sensible et drôle du conte à la pantoufle de vair

par

Par Julie Cadilhac – bscnews.fr/ Il était une fois une plume vive, espiègle, mordante qui interroge l’humain avec sensibilité et pertinence…

Ecoutez plutôt ce récit : la mère de la petite Sandra est très malade et, parce qu’elle ne peut plus s’exprimer qu’à bout de souffle, on ne comprend pas toujours bien ce qu’elle formule… Aussi, la dernière fois que la petite fille s’approche de son chevet, elle n’entend pas correctement ses dernières paroles et décide d’appliquer à la lettre une demande fort contraignante : Sandra ne doit pas cesser de penser à sa mère sinon cette dernière disparaîtra pour de bon. Alors l’enfant, de façon obsessionnelle et compulsive, y pense nuit et jour. Aussi, lorsque son père décide de se remarier avec une tonitruante bourgeoise à la chevelure platine et à l’ego surdimensionné, tout se complique car sa naïveté et sa fidélité indécrottable à la mémoire de sa génitrice font qu’elle devient très vite la cible des quolibets des deux vilaines filles de sa belle-mère et la  » bonniche » idéale pour accomplir toutes les tâches ingrates de la maison…MAIS, heureusement, il y a encore des fées pleines de bonne volonté et des princes – certes un tantinet atypiques- qui réveillent les cœurs les plus désœuvrés…

« Les contes de fées, ça n’existe pas ! » : beaucoup de mômes aux histoires écorchées n’y croient plus depuis longtemps tandis que les adultes sourient avec indulgence devant les joues rosies de plaisir des enfants qui les écoutent avec émerveillement. Il faut reconnaître qu’on n’en croise pas souvent des êtres qui, d’un coup d’un seul de baguette magique, font apparaître des robes  » d’or et d’argent », transforment les citrouilles en carrosses et vous font rentrer sans problème dans les soirées VIP de la cour ! Alors stop Walt Disney et ses rêves floutés, Joël Pommerat revient aux versions des frères Grimm et de Perrault et les dépoussière avec autant d’amusement que sérieux. L’auteur et metteur en scène reste ainsi fidèle au canevas du conte mais ajoute notamment une dimension psychologique aux personnages qui sonne délicieusement juste. Si la jeune Sandra – Cendrier-Cendrillon est si angoissée et désabusée, c’est non seulement parce que son père est un être faible et écrasé par une femme narcissique qui souhaite égoïstement qu’il fasse table rase de son passé mais aussi car elle n’arrive pas à oublier les temps heureux où sa mère s’occupait d’elle. Mais, « Un jour « , comme dans tout schéma narratif qui se respecte, Sandra rencontre une femme qui lui paraît loufoque – sans doute parce qu’elle n’utilise pas le même discours que les autres – qui la force à se bouger, à s’ouvrir aux autres et l’aide à grandir et à vivre: une « marraine » qui fume comme un pompier et est nulle en tours de magie mais, peu importe, puisqu’elle est l’élément perturbateur qui permet que la réalité qui perdurait depuis des années puisse se modifier positivement! C’est tout cela que raconte Pommerat -et bien plus!- accompagné d’un casting irréprochable et d’une mise en scène s’appuyant sur des décors de lumière superbes. Et, parce qu’il s’adresse aussi à un jeune public, Joël Pommerat veille à rester accessible et à ne pas oublier la lisibilité de l’histoire au sein de ses démarches artistiques…et il y réussit avec talent!

Avec autant de pertinence que de drôlerie, Cendrillon est un spectacle séduisant à tous les âges. Il se conclut sur une moralité universelle rassurante:  » Même les erreurs ont une fin, heureusement! ». Aussi, pour les grands comme pour les petits, ça fait MERVEILLEUSEMENT du bien!

Cendrillon de Joël Pommerat
Compagnie Louis Brouillard
Durée: 1h40. A partir de 10 ans

Dates des représentations:
– Les 5,6,7 et 8 novembre 2014 au Théâtre Jean-Claude Carrière ( Domaine d’Ô)

– Du mer. 19/11/14 au dim. 23/11/14 à Saint-Quentin-en-Yvelines – Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines – Tel. +33 (0)1 30 96 99 00
– Du jeu. 27/11/14 au sam. 29/11/14 à Tremblay-en-France – Théâtre Louis Aragon – Tel. +33 (0)1 49 63 70 58
– Du lun. 02/03/15 au mer. 04/03/15 à Bayonne – Scène Nationale de Bayonne-Sud-Aquitain – Tel. +33(0)5 59 59 07 27
– Du mar. 10/03/15 au sam. 21/03/15 à Bruxelles – Théâtre National / Bruxelles – Tel. 00 +32 (0)2 203 53 03
– Du mer. 25/03/15 au sam. 28/03/15 à Le Mans – Les Quinconces-L’espal – Tel. +33(0)2 43 50 21 50
– Du mer. 01/04/15 au sam. 04/04/15 à Poitiers – TAP – Tel. +33 (0)5 49 39 29 29
– Du mer. 08/04/15 au dim. 12/04/15 à Châtenay-Malabry – Théâtre Firmin Gémier/La Piscine

– Du mer. 20/05/15 au jeu. 28/05/15 à Reims – La Comédie de Reims – Tel. +33 (0)3 26 48 49 00
– Du mar. 02/06/15 au ven. 05/06/15 – Thionville – Théâtre de Thionville

A voir aussi ( ou pas…):

Gólgota Picnic : le théâtre de Rodrigo Garcia, une  » nouvelle expression de vivre »?

Le pouvoir des folies théâtrales ?  » C’était du théâtre comme c’était à espérer et à prévoir »

Le moral des ménages : chroniques d’une haine ordinaire

L’annonce faite à Marie : « Maintenant que je m’en vais, faîtes comme si j’étais là. »

Venez vous égarer dans la folie moite du Chaco

Un homme qui dort : la mise en scène narcotique de Bruno Geslin

Citizen Jobs? De la pomme de Steve Jobs à celle de Blanche Neige…

Le petit chaperon rouge de Joël Pommerat: une pièce parée de lumière et de poésie

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à