fbpx

Fair Play : Patrice Thibaud, un auguste sportif désopilant

par

Par Julie Cadilhac – bscnews.fr/ Un piano à queue, un banc, un auguste corpulent et son assistant malingre : de modestes ingrédients pour une heure-vingt de rires en feu d’artifice.

Patrice Thibaud use des us et clichés du sport pour les décliner à plaisir dans une pitrerie « fair-play » fort amusante. Équitation, tennis, escalade, athlétisme, gymnastique, GRS, football, danse, natation, natation synchronisée, haltérophilie, lancer de javelot ou de disque…moults prétextes à revisiter la question de la performance de manière cocasse. Toujours en déséquilibre, ce clown moderne qui n’a rien à envier à Benny Hill, brandit la flamme olympique et en détourne son utilisation, échange des balles de façon fort singulière, monte à cheval et finit par devenir le canasson lui-même, rappelle les impératifs de tout bon sportif – Attention ceinture la veille! -, déloge élégamment l’élastique coincée dans la raie de son postérieur quand il s’improvise fille, va recruter en Afrique et y subit les affres de la mouche tsé-tsé, n’hésite pas à appeler sur son portable un joueur qui ne l’entend pas crier sur la touche, se détend -presque- au hamman, fantasme sur une séance de massage qui s’achève douloureusement, n’improvise aucun régime à la carotte, multiplie jusqu’au ridicule les cœurs et le brandissement du drapeau en attendant les résultats….et nous rappelle au passage que le sport, hein, ça n’est pas qu’une partie de rigolade, qu’il faut porter sa croix pour réussir l’exploit et que même si, en théorie,  » Yes we can » et qu’on aimerait bien pouvoir chanter  » We are the champions » à tue-tête avec Freddy Mercury, on n’a pas tous un corps athlétique dénué de cellulite…et, au final, tant mieux, parce qu’on n’imagine mal un athlète au corps d’éphèbe nous conter avec autant d’humour et d’auto-dérision les réalités comiques du sport!

N’oublions pas de saluer aussi le discret mais indispensable Philippe Leygnac, fidèle accolyte du Monsieur, qui accompagne avec harmonie cette élucubration physique de ses notes et joue le faire-valoir de Patrice Thibaud avec justesse.

Fair Play? 9.9 !

Fair Play : un spectacle de Patrice Thibaud

Avec 
Patrice Thibaud et Philippe Leygnac

Mise en scène: Jean-Marc Bihour, Jean-Michel Guérin et Patrice Thibaud 


Musique: Philippe Leygnac


Lumières : Charlotte Dubail


Costumes: Isabelle Beaudouin

Coproduction Grégoire Furrer et Silent Productions / La Comète – Scène Nationale de Châlons-en-Champagne / Les Théâtres de la Ville de Luxembourg / Espace Jean Legendre – Théâtre de Compiègne.

Dates des représentations:

– Les 31 mars, 1er et 2 avril 2015 au Théâtre Bernadette Lafont – Nimes ( 30)

– Le Samedi 4 avril 2015 – Sainte-Maxime (83) / Le Carré


– Le Jeudi 16 avril 2015 – Eysines (33) / Théâtre Jean Vilar


- Le Vendredi 24 avril 2015 – Laon (02)

– LeMercredi 29 et jeudi 30 avril 2015 – Annemasse (74) / Chateau Rouge


– Le Mardi 5 mai 2015 – Montélimar (02) / Auditorium Michel Petrucciani


– Le Samedi 9 mai 2015 – Esch-sur-Alzette (Luxembourg) / Théâtre d’Esch

– Le Vendredi 29 mai 2015 – Épernay (51)


A voir aussi ( ou pas…):

Le malade imaginaire de Michel Didym : une comédie dont vous vous passerez bien!

Plume : un spectacle coloré et entraînant de la Cie Méli Mélodie

Zigmund Follies : laissez-vous embrigader par les menottes de la Cie Philippe Genty

Le faiseur des Tréteaux de France : une comédie impayable !

Pierre Barayre : Jacques, son maître, la gourde, la montre et la tabatière

Le jour du grand jour : une oraison nuptiale d’une intense poésie

L’illustre comédien tapissier : une fantaisie burlesque de Luc Miglietta sur la genèse d’un génie dramatique

Days of nothing : le portrait pertinent d’un artiste en résidence scolaire signé Fabrice Melquiot et Matthieu Roy

Little Boy: une tragicomédie qui utilise le rire pour combattre la folie humaine!

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à