fbpx

Shaun le Mouton : une course-poursuite à la bande-son excellente

par

Par Candice Nicolas – bscnews.fr/ Shaun vit à Mossy Bottom, un petit village reculé de la grande ville. Il est entouré d’un fermier sympathique complètement myope, de Bitzer, le chien de garde aux compétences douteuses, et de ses comparses moutons qui forment un troupeau aussi maladroit que cocasse.

Il fait bon vivre à la campagne, mais qu’est-ce qu’on s’ennuie ! Les journées de labeur à la ferme se ressemblent toutes et quand il aperçoit un bus aux larges panneaux publicitaires alléchants, Shaun se dit qu’il est grand temps de prendre un jour de congé. Tout d’abord, rendormir le fermier, éloigner Bitzer, puis prendre du bon temps à danser dans les prés ou boire des cocktails devant la télé… Le plan de Shaun aurait pu fonctionner si la caravane du fermier n’avait pas malencontreusement… dévalé la pente… et rejoint l’excitation incontrôlable de la grande ville… À la recherche de leur ami, les moutons – Shaun en tête – et Bitzer, vont se lancer dans une course poursuite loufoque pour tenter de retrouver leur fermier tout en évitant la fourrière, et le terrible Trumper !

Dans la lignée de Wallace et Gromit, Shaun le mouton est à l’origine une série d’animation de la BBC créée par Nick Park & Georges Mickael et diffusée depuis 2007. Dans ce long métrage qui aura nécessité trois ans de travail, on retrouve l’inventivité et le sens de l’humour qui avaient déjà fait le succès des premiers héros britanniques. Sans paroles, le rythme du film repose sur une kyrielle de rebondissements comiques et de choix musicaux excellents. Il est donc tout à fait possible d’y conduire les plus petits qui se régaleront aussi des aventures de cette drôle de troupe !

Shaun le Mouton (Mark Burton, 2015)
Sortie le 1er avril 2015


Shaun le mouton
Shaun le mouton Bande-annonce VF

A voir aussi:

SELMA: une fresque poignante contre l’injustice et la ségrégation

Big Eyes de Tim Burton: un canul’Art incroyable

La Sapienza: un cheminement baroque en quête de spiritualité

Cendrillon: Kenneth Branagh ressuscite magnifiquement le conte de Perrault

Kingsman: une comédie d’action typically british!

Birdman : Michael Keaton joue magistralement les Icares sous les feux de la rampe

Hungry hearts : un film dérangeant de Saverio Costanzo

Bébé Tigre : le tumultueux parcours d’un ado clandestin

Loin des hommes : Quelque part, dans l’immensité de la vallée, un drame camusien

The Cut? Le réalisateur Fatih Akin brise l’omerta turque autour du génocide arménien

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à