fbpx

Accordez-moi Paris : une comédie historique interactive confuse

par

Par Mélina Hoffmann – bscnews.fr/ En théorie, cette pièce a tout pour plaire. On nous promet une expérience inédite, interactive et ludique, dans laquelle le spectateur est chargé de démasquer le coupable d’un meurtre mystérieux dans le Paris du 19ème siècle. On s’attend à vivre un moment aussi captivant qu’instructif dans cet ancien cabaret clandestin de Montmartre, à se retrouver complètement immergé en plein coeur d’une enquête passionnante, à être surpris, conquis… Raté.

Si le potentiel de cette comédie historique interactive est réel, que l’idée est excellente et que les comédiens sont très bons, le tout se révèle plutôt confus, fouilli, et relativement décevant. Pas abouti finalement. Les quelques anecdotes sur Paris sont instructives, mais l’intrigue n’est absolument pas convaincante, et les coupables potentiels sont discrédités à toute vitesse les uns après les autres sans que l’on ait vraiment le temps de bien comprendre comment l’histoire s’articule autour de chacun d’eux. Les idées sont bonnes mais pas suffisamment exploitées; ça part dans tous les sens, et la participation des spectateurs est plus que réduite pour ne pas dire obsolète, ce qui se révèle très frustrant. Pourquoi ne pas exploiter davantage ce concept si intelligent et riche ?! C’est vraiment dommage, car la troupe dynamique et pétillante de comédiens parvient à mettre une ambiance chaleureuse dans la salle et à nous faire rire, mais à de trop rares moments. A noter d’ailleurs, une reconstitution mimée particulièrement drôle ! L’accompagnement au piano est très plaisant et donne du relief et du rythme à cette pièce aux airs parfois de cabaret, qui se termine par un final des plus festifs !

Prometteur… mais décevant. Ou l’inverse.

Accordez-moi Paris
Mise en scène : Jean-Philippe Azéma, Romain Pissenem
Avec Hermine Daglia, Caroline Mercier, Carole Sauret, Thibaut Landier, Jean-Philippe Mole, Robin Barde, François Bernard, Jérôme Rodriguez, Jérôme Setian.

Au Ciné 13 Théâtre
Tous les samedis et dimanches à 17h.
Jusqu’au 30 novembre 2014

Décembre 2014 : vend. 12 à 21h ; sam. 13 à 19h ; sam. 20 & 27 à 17h ; lun. 29 et mar. 30 à 21h.
Janvier 2015 : vend. 2, sam. 3, 10, 17, 24 & 30 à 17h

A lire aussi:

Scarecrows? C’est Halloween avant l’heure!

Scapin? Une pièce sémillante portée par un valet hyperactif!

Simone « veille » ? Une réjouissante comédie sur l’émancipation des femmes et ses dérives…

Lilly : une pièce comme une bulle de savon qui éclate en plein visage

Quatre minutes? Une partition inégale au final explosif

COMBAT: une pièce de boucher servie par un superbe plateau d’écorchés

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à