fbpx

Montpellier Danse : Emanuel Gat et Tears for Fears, le mariage heureux

par

Reporté à l’automne pour cause de Covid-19, la 40e édition de Montpellier Danse s’étale cette année de septembre à décembre. Le chorégraphe Emanuel Gat était de passage à l’Opéra Comédie de Montpellier avec sa création « Lovetrain2020 », œuvre pop et jubilatoire.

« Une comédie musicale contemporaine », voilà comment « Lovetrain2020 » est décrite. La nouvelle création d’Emanuel Gat, «chorégraphe de la collectivité », tient toute ses promesses en proposant un spectacle lumineux, énergique, sur la musique du groupe anglais Tears for Fears.

Pour ceux qui l’ignorait, le parti pris d’Emanuel Gat est de laisser libre court à l’imagination de ses danseurs, et « Lovetrain2020 » ne fait pas exception : « La première consigne que je donne à chaque danseur est de choisir une chanson ‘pop’. Chacun créé toute la matière chorégraphique par rapport à sa propre chanson. Ensuite, on met en commun et chacun apprend la matière créée par les autres. » Le résultat est bluffant, les mouvements sont fluides et vibrent génialement au rythme des insouciants synthés des années 80. Une alchimie que l’on retrouve dans les costumes bigarrés, baroques, aux couleurs chatoyantes, délicieusement anachroniques : la fête est aussi visuelle !

Mais « Lovetrain2020 » parle surtout du monde, celui de 2020. De « Mad World » à « Everybody Wants To Rule The World » en passant par « Shout » et « Change », ces chansons évocatrices font écho à un présent résolument morose. Et pourtant, même si une douce mélancolie imprègne certaines figures, que le spectacle est joyeux et réparateur ! Ce contraste, c’est aussi ce qui fait sa réussite indéniable. Ces corps qui s’agitent avec grâce, tantôt dans des tableaux collectifs gracieux, tantôt sur des solos inspirés. On a beaucoup aimé les danseurs au look androgyne et les danseuses aux envolées libératrices. Dans l’entre-deux, des passages silencieux confèrent à l’œuvre un flottement bienvenu… On respire, on se laisse porter, on a envie de danser. L’échappatoire. Heureusement, l’art existe. Qu’est-ce que « Lovetrain2020 » fait du bien !

 


Lovetrain2020
Une pièce d’Emanuel Gat
Musique : Tears for Fears
Chorégraphie et lumière : Emanuel Gat
Costumes : Thomas Bradley, Wim Muyllaert
Direction technique : Guillaume Février
Son : Frédéric Duru
Créé avec et interprété par : Eglantine Bart, Thomas Bradley, Robert Bridger, Péter Juhász, Michael Loehr, Emma Mouton, Eddie Oroyan, Rindra Rasoaveloson, Ichiro Sugae, Karolina Szymura, Milena Twiehaus, Jin Young Won

Production : Emanuel Gat Dance
Coproduction : Montpellier Danse 40 bis, Chaillot – Théâtre national de la Danse, Sadler’s Wells London, Arsenal Cité musicale – Metz, Theater Freiburg, avec le soutien de Romaeuropa Festival.
Emanuel Gat Dance bénéficie du soutien du Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur au titre de compagnie conventionnée, de la ville d’Istres, de la Région Sud – Provence-Alpes-Côte d’Azur et du Conseil Départemental des Bouches du Rhône.

Site : www.montpellierdanse.com


(crédit image à la une : EGD LOVETRAIN2020 – ©Julia-Gat)

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à