fbpx

Montpellier : les artistes méditerranéens au cœur d’une Biennale

par

La Biennale des arts de la scène en Méditerranée aura lieu du 2 au 21 novembre 2020 à Montpellier et à l’entour. Objectif : mettre en valeur la création artistique méditerranéenne en proposant un programme de spectacles, d’ateliers, de rencontres et de lectures, mêlant théâtre, danse, cirque, musique, écritures contemporaines.

A Montpellier, ce n’est pas le contexte sanitaire anxiogène et problématique qui stoppera la culture. Au Théâtre des 13 Vents, on annonce la Biennale comme un axe majeur de la saison culturelle 2020/2021. Impulsée par le duo dirigeant Garraud/Saccomano, elle est d’abord le fruit d’un travail collaboratif entre plusieurs institutions culturelles montpelliéraines et environnantes : La Vignette, Jean Vilar, Le Hangar, le Kiasma-Agora, le centre chorégraphique ICI-CCN, Montpellier Danse, l’ESAT La Bulle Bleue, La Baignoire, La Verrerie d’Alès et le théâtre Molière de Sète. On notera néanmoins l’absence de l’Opéra-Comédie et du Domaine d’O, « ça n’a pas pu se faire cette fois », commentent simplement les organisateurs.

« Le cœur de cette Biennale, c’est les artistes et les œuvres », poursuit Nathalie Garraud, qui explique que le projet est en gestation depuis deux ans. « On avait besoin de réfléchir pour que cela soit un événement sur des logiques de collaboration et de temps long », ajoute-t-elle. Pour Olivier Saccomano, « la Méditerranée est un espace singulier, aux frontières non définies, qui a ses contradictions et ses espérances communes. Nous voyons cela comme un espace géographique plus que politique ». Et Nathalie Garraud de renchérir : « Ce qui nous réunit, c’est le travail fait avec les artistes. Ces chemins de traverses inventés à Montpellier ou ailleurs, c’est ce qui nous rapproche. La Méditerranée ce n’est pas qu’un thème, c’est un lieu où on invite des artistes qui viennent de ce bassin. Des rencontres vont avoir lieu et on verra ce qu’il se passe ! »

 

« La Covid-19 est une crise supplémentaire, le travail de fond qu’on mène est une volonté de transformation, de mettre en place un réseau de solidarité et de partage. La Biennale ouvre les portes de la région et constitue un soutien à la production culturelle. » Nathalie Garraud, Théâtre des 13 Vents

 

Rassemblés autour de l’équipe des 13 Vents, les responsables des institutions partenaires ont donc inclus dans leurs programmations respectives, un ou plusieurs spectacles « Biennale ». Face aux incertitudes liées à la crise sanitaire, ils restent confiants sur le bien-fondé de ce projet commun. Pour Gisèle Depuccio, « faire et défaire, c’est un peu compliqué », mais cette dernière assure que Montpellier Danse « Bis », qui a été reporté (et réaménagé) de septembre à décembre, (r)amènera bien Akadi Zaides et David Wampach pour cet événement. Son voisin Christian Rizzo (dont la nouvelle création sera présentée), est plus optimiste : « Cette Biennale rejoint les préoccupations sur les œuvres, le processus de création et le partage public. » Le directeur du centre chorégraphique n’élude pas la difficulté actuelle du milieu culturel mais insiste sur le devoir d’aller de l’avant : « Je crois beaucoup à l’imaginaire comme puissance de dingue. C’est bien les pratiques qui inventent les territoires et non l’inverse. »

Le territoire justement, Sandrine Mini, directrice du théâtre Molière, y tient : « Ce centralisme français qui nous use, nous fatigue, gagnerait à se décentraliser et ouvrir le regard vers le Sud serait une bonne chose ! C’est l’esprit de cette Biennale que de dire : si on se déplaçait un petit peu ? Et de nous demander comment on résiste à ce poids bureaucratique lourd et parisien pour remplir notre mission de service public. » Un positionnement affirmé par Frantz Delplanque, directeur et programmateur artistique du théâtre Jean Vilar, qui y rattache les populations : « On ne peut pas évoquer la Méditerranée sans parler d’immigration, mais l’immigration comme chance et diversité culturelle, que l’on retrouve évidemment dans le quartier de la Mosson. La rentrée est triste et difficile mais on veut aussi évoquer la joie à travers la Méditerranée, qui ne doit pas être un cliché. Aller à La Paillade (où le théâtre est implanté, ndlr), c’est déjà un voyage en soi. On a voulu une programmation non pas basée sur les cultures d’origine mais bien méditerranéennes. Il y a une différence entre identité et altérité. »

Impulsée par le duo dirigeant Garraud/Saccomano, elle est d’abord le fruit d’un travail collaboratif entre plusieurs institutions culturelles montpelliéraines et environnantes

 

Jongler entre représentation et réalité, voilà semble-t-il le leitmotiv des organisateurs. Sur le plan circassien, Sylvianne Manuel, directrice de La Verrerie, évoque par exemple la culture populaire et militante du Groupe Acrobatique de Tanger, programmé sur quatre dates incontournables à Alès et à Sète. « Il faut savoir que le cirque en Méditerranée est complexe avec une mixité difficile, c’est très intéressant de montrer ça du doigt. Actuellement, il y a une féminisation avec des artistes qui font carrière de manière volontaire sur la scène marocaine. Et cette ‘circographie’ inventée par la metteuse en scène Maroussia Diaz Verbeke est exceptionnelle ! »

En conclusion, Nathalie Garraud souligne la « logique transversale » du projet : « Outre les lieux, les artistes programmés resteront plus longtemps pour voir le spectacle des autres et rencontrer le public. » Quant à l’épée de Damoclès qui plane au-dessus de l’événement et plus généralement sur tout le milieu culturel, le CDN de Montpellier se montre pragmatique : « La Covid-19 est une crise supplémentaire, le travail de fond qu’on mène est une volonté de transformation, de mettre en place un réseau de solidarité et de partage. La Biennale ouvre les portes de la région et constitue un soutien à la production culturelle. »

Biennale des arts de la scène en Méditerranée
Du 2 au 21 novembre 2020
Montpellier et à l’entour

Programmation et informations sur les sites internet des structures associées :

Théâtre des 13 Vents / Montpellier
https://www.13vents.fr/

Centre chorégraphique ICI-CCN / Montpellier
http://ici-ccn.com/

Montpellier Danse
https://www.montpellierdanse.com/

Le Hangar Théâtre / Montpellier
https://ensad-montpellier.fr/presentation-du-hangar-theatre/

La Baignoire / Montpellier
https://www.labaignoire.fr/

Théâtre Jean Vilar / Montpellier
https://theatrejeanvilar.montpellier.fr/

ESAT La Bulle Bleue / Montpellier
https://www.labullebleue.fr/

Théâtre La Vignette / Montpellier
http://theatre.univ-montp3.fr/

Théâtre Molière / Sète
https://tmsete.com/

La Verrerie d’Alès
https://www.polecirqueverrerie.com/

Le Kiasma – Agora / Castelnau-le-Lez/Le Crès
http://www.kiasma-agora.com/

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à