fbpx

Scène Nationale de Sète : une seconde partie de saison éclectique

par

Par Manon Bricard – Pour cette seconde partie de saison, la Scène Nationale de Sète propose une programmation toujours aussi éclectique et inventive. Le théâtre, la danse, la musique, le cirque et le chant lyrique seront présents à travers différents spectacles de cette programmation.

Les amateurs de théâtre pourront apprécier la présence dans cette programmation de l’immense metteur en scène Wajdi Mouawad (« Incendies »). Toujours obsédé par la quête de l’identité, il raconte dans sa dernière pièce « Soeurs » la rencontre entre deux femmes (mardi 28 février, mercredi 1er mars).

« Poison » (jeudi 30, vendredi 31 mars), pièce de théâtre néerlandaise de Dag Jeanneret (lire son interview ici), se propose de parler du monde et des gens, à travers les regards d’un homme et d’une femme, qui se retrouvent dans la salle d’attente d’un cimetière de campagne, après s’être séparés voilà quelques années. Plus excentrique et british, « Shake » (jeudi 11 et vendredi 12 mai) propose une adaptation de « La Nuit des Rois », qui a value à son metteur en scène Dan Jemmett (lire son interview ici) le Prix de la révélation théâtrale par le Syndicat National de la Critique. Quant au directeur du Théâtre Gérard Philippe, Jean Bellorini (lire son interview ici), il s’empare de l’oeuvre de Dostoïevski pour en faire un spectacle d’une durée de 4h30, intitulé « Karamazov » (jeudi 27 avril, 28 avril).

La musique et la danse ont également leur place de choix dans cette deuxième partie de la programmation de la Scène Nationale de Sète. Parmi eux, on retrouve les spectacles dansant « Until the Lions » (mardi 21 février, mercredi 22 février), « Nederlands Dans Theater 2 » (mardi 7, mercredi 8 mars), « Chotto Desh » (mercredi 15 mars) et « Babel (words) » (jeudi 23, vendredi 24 mars).

Parmi les représentations musicales, l’acteur Lambert Wilson posera ses valises à Sète pour réinterpréter les classiques d’Yves Montand (vendredi 3 mars). Du côté de la musique classique, le Quatuor Modigliani (mardi 28 février) jouera Mozart, Schumann et Dvorak. Les amateurs de chant lyrique ne seront pas en reste, avec « Tosca », spectacle chanté en italien (dimanche 12 mars) et « le Chanteur de Mexico » (dimanche 28 mai). Et dans le cadre de la carte blanche accordée à Serge Teyssot-Gay, le guitariste propose « Kintsugi » (vendredi 21 février), une rencontre musicale et insolite entre la France et le Japon.

Les arts du cirque sont également représentés, avec  » Tout est bien ! » (lundi 6, 7 8, 9 mars) de Nikolaus Holz et Christian Lucas, et l’acrobatique « Celui qui tombe » (samedi 11 mars) mis en scène par Yoann Bourgeois.

Retrouvez la programmation complète sur www.theatredesete.com

Lire aussi dans nos actualités théâtrales :

Iphigénie en Tauride : la grâce comme rempart à la barbarie

Le Comte de Monte-Cristo : une adaptation endiablée de Richard Arselin

Le sourire d’Audrey Hepburn : un instant gracile et délicat

Hamlet Trangression : une folie à la croisée du théâtre et de l’opéra

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à