La Tortue Rouge : Le tourbillon poétique du nouveau Ghibli

par

Par Jonathan Rodriguez – Produit par le géant de l’animation japonaise Ghibli, La tortue rouge est réalisé par Michael Dudok de Wit, avec à la direction artistique Isao Takahata, à qui l’on doit dernièrement le sublime Conte de la princesse Kaguya. Ce nouveau bijou d’animation et de poésie a remporté le prix du jury à Un Certain Regard lors du dernier festival de Cannes, et confirme la volonté pour le studio japonais de s’exporter à l’étranger. L’un des plus beaux films d’animation de l’année et une expérience singulière. Réjouissant.

Un homme seul sur une île, la volonté de survivre et de partir. Et pourtant quelque chose de mystérieux l’en empêche : une tortue rouge. À l’image de son histoire, le film adopte une animation très épurée. Dès les premières minutes, la beauté captivante de l’animation séduit par sa simplicité, sa minutie du détail et sa richesse graphique, variant les couleurs et les lumières pour mieux en définir les contours émotionnels. Un minimalisme comme un éblouissement immédiat où chaque instant devient une sacralisation poétique.

L’absence de dialogues pourra en rebuter plus d’un, mais le film montre avec intelligence que l’essentiel est ailleurs et que la pureté des images et la délicatesse du ton suffisent à créer de l’émotion. À la fois conte universel, récit sur la filiation et fable écologique – comme souvent dans la maison Ghibli – l’œuvre de seulement 1h20 n’a de cesse de crier son amour à la nature et de s’enivrer de la beauté des éléments, du végétal à l’animal, à travers un récit de vie somptueux.

Une émotion vive que l’on doit beaucoup à l’une des plus belles bandes-son de l’année, concocté par Laurent Perez Del Mar, qui alterne magnifiquement entre purs moments de douceur et séquence à la puissance incroyable. Finalement, tout n’est que simplicité beauté et humanité. Vous n’avez plus qu’à fendre votre carapace pour faire rentrer cette lumineuse Tortue Rouge dans votre cœur.

La tortue rouge
De Michael Dudok de Wit
1h20 / Wild Bunch

A lire aussi dans Actualités et sorties cinémas :

L’effet aquatique : le film posthume de Solveig Anspach

La loi de la jungle : le joyau comique d’Antonin Peretjatko

L’été de Kikujiro: un Road-movie japonais à la sauce aigre-douce

Dans les forets de Sibérie: un voyage lustral pour retourner à l’essentiel

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à