Disneynature vous emmène au Royaume des Singes

par

Par Florence Yérémian – bscnews.fr / Chaque année depuis 2008, le label Disneynature produit un grand film sur les merveilles de la planète. Après Grizzly, les Ailes pourpres ou La Marche de l’Empereur qui racontait l’étonnant parcours d’un couple de manchots au milieu de l’Antarctique, c’est à présent au tour des macaques de nous révéler leurs secrets.

Tourné dans la foret humide du Sri Lanka, ce reportage nous entraine au coeur d’un singulier royaume où règne une hiérarchie des plus strictes. A l’exemple des castes indiennes, les macaques à toques de l’Asie du Sud évoluent en fonction d’une impressionnante échelle sociale : d’un côté il y a les « bien nés » et de l’autre les roturiers.
Les auteurs de ce film animalier ont eu la bonne idée de mettre en scène un clan de singes installé dans les vestiges verdoyants d’un temple bouddhiste. A la tête de cette dynastie de primates dominent Raja et ses trois femelles à tête rouge. Semblables à des concubines de sang royal, ces favorites ont tous les droits : elles vivent au soleil sur les hautes branches, se délectent des meilleurs mets et possèdent une foule de nourrices pour prendre soin de leur progéniture. A l’inverse, Maya est une jeune femelle dont le rang ne lui octroie aucun privilège. Pour survivre et nourrir son petit, elle doit lutter contre sa propre troupe qui la discrimine mais aussi affronter les dangers de la jungle: le léopard et le varan sont en effet de redoutables prédateurs qui rodent sans cesse autour du camp à la recherche d’une proie facile. Grace à sa chance et à son habileté, l’ingénieuse Maya parviendra victorieusement à contrer son destin… Chose rare au sein d’un monde animal qui ne laisse aucune place à la pitié!

Réalisé par Mark Linfield et Alastair Fothergill, cette grande aventure nous fait parcourir de superbes paysages parsemés de cascades et de pagodes envahies par la végétation. Outre le très beau passage sur les parades amoureuses et le vol des termites ailés durant la saison printanière, les cameramen ont su capter des moments d’une grande tendresse entre Maya et son nouveau-né: agrippé à sa mère, il la cajole, boit son lait et n’a de cesse de jouer avec elle. Il faut dire que ces drôles de petits singes sont assez comiques: avec beaucoup d’audace, ils s’immiscent dans le terrier d’une mangouste, grimpent sur le dos d’un chien et ne s’effraient nullement de voir flâner un ours à quelques mètres d’eux!
Les regarder plonger dans des étangs de lotus pour se nourrir est également assez saisissant et il en va de même pour leur épisode improvisé au sein d’une ville où l’ensemble du clan se régale en pillant hardiment le gouter d’une école: chamalows, popcorn, gâteaux, tout y passe en un clin d’oeil !
Bien que ce reportage soit très intéressant, on peut néanmoins lui reprocher de tirer en longueur: une heure aurait largement suffit pour nous faire partager le quotidien de ces astucieux macaques. On ressort néanmoins séduit par l’humanité qui émane de cette espèce endémique pas vraiment éloignée de la nôtre…

Au Royaume des singes (Monkey Kingdom)
Un film réalisé par Mark Linfield et Alastair Fothergill
Raconté par Claire Keim
USA 2015 – 1h21
Au cinéma le 11 novembre 2015

http://www.disney.fr/disneynature/officiel
http://www.zoombydisneynature.com/fr/

Lire la suite :

The Program: Un « Tour de Lance » signé Stephen Frears

Mini Héros: Un nouveau documentaire 3D débarque à la Géode

L’odeur de la mandarine : une chevauchée élégante et sensuelle

Natür Therapy : une crise existentielle à la scandinave

No Escape : une montée d’adrénaline qui séduira le grand public

Martin Armstrong : Oracle de la finance ou manipulateur de génie ?

La Volante : Nathalie Baye part en Vendetta !

Ant-Man: Un Marvel plein d’humour !

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à