Ubu Roi: un précipité théâtral qui va vous faire bourdonner les « oneilles » !

par
Partagez l'article !

Par Florence Gopikian Yérémian – bscnews.fr/ Grognements, soupirs et sifflotements… Ainsi débute la pièce ubuesque d’Alfred Jarry mise en scène par le frénétique Valéry Forestier. Après nous avoir gratifié en 2013 d’une version schizophrénique du Hot House de Pinter , le voici de retour avec une adaptation d’Ubu Roi où trois comédiens se sont volontairement mis en boite. Telles des marionnettes-troncs, ils vont durant plus d’une heure interpréter les 43 personnages de cette singulière parodie du pouvoir.

Partagez l'article !

L’histoire en est fort simple: manipulé par sa femme, le père Ubu décide de massacrer le roi Venceslas de Pologne pour prendre sa place. Une fois intronisé, il met à mort ses nobles, ses financiers et l’ensemble de ses magistrats. Grisé par sa toute-puissance, ce stupide souverain passe tous ses citoyens à la trappe et s’empare sans aucun scrupule de leurs biens. Le pays crie famine, le fils du roi Venceslas crie vengeance mais rien ne semble effrayer cet écervelé d’Ubu. Tentant de rallier l’armée russe à sa cause, ce vil usurpateur se fera à son tour chasser du trône, comme l’exige, une fois de plus, la loi du plus fort…
C’est à Michaël Egard que …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre d'abonnement]

4,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous avez lu vos

0 articles offerts.

M'abonner à