fbpx

Harry Potter: une exposition qui va ensorceler tous les Moldus!

par

Par Florence et Dimitri Yérémian – bscnews.fr/ Le printemps s’annonce ensorcelant à la Cité du Cinéma: après l’exposition Star Wars Identities de 2014 , les immenses plateaux de Saint-Denis accueillent cette année les costumes et décors d’Harry Potter : une collection fantastique qui ne manquera pas de séduire tous les Moldus et apprentis sorciers de France!

Tradition oblige, vous ne pouvez être admis officiellement à Poudlard qu’en faisant partie d’une des quatre maisons. En entrant dans la première salle de l’exposition, il vous est donc demandé de poser la tête sous le Choixpeau magique afin qu’il puisse désigner la vôtre: élève de Gryffondor, Serpentard, Serdaigle ou Poufsouffle, vous voici soudain face à la réplique de la locomotive du Poudlard Express en partance pour un très beau cheminement dans le monde d’Harry Potter.
L’immersion commence face à une galerie de portraits peints où figure le tableau mouvant de l’inimitable Grosse Dame. Une fois entré dans la chambre d’Harry vous allez vous lancer dans une sorte de parcours à la recherche de tous les objets magiques qui sillonnent la saga. Parmi les affiches d’Azkaban et les livres de divination vous découvrirez, bien sur, le Nimbus 2000 d’Harry, le Vif d’or, les Horcruxes de Voldemort, la coupe de feu, sans parler des véritables Reliques de la mort ! La seule chose manquante dans ce foisonnement d’objets légendaires est peut-être la Pensine de Dumbledore qui permet d’entreposer les souvenirs des sorciers…
Au niveau des costumes, on ne peut être mieux servi : entre les uniformes scolaires et les tenues sportives de Quidditch se distinguent la sublime redingote du Professeur Gilderoy Lockhart, la robe en cuir de Bellatrix Lestrange (Quelles finitions!) ou la cape du puissant Krum sertie de boucles en forme de griffes. Notre préférence va cependant au costume de bal de Ron Weasley (divinement ridicule ce Ronron!) et aux si symboliques chaussures vernies de Neville Londubat!
L’ensemble de ces accessoires présente un très grand souci du détail et de la finition que l’on doit au couple de designer Miraphora Mina et Eduardo Lima. Depuis le premier opus d’Harry Potter, ces deux Britanniques ont imaginé et créé tous les objets se rapportant à la saga. Il en va ainsi des décors de tournage dont certains sont également reproduits au sein de l’exposition : vous pouvez y croiser des pièces de l’échiquier géant, traverser la forêt interdite avec ses horribles araignées ou vous installez confortablement dans l’énorme fauteuil d’Hagrid au sein de sa rustique cabane. La plupart des enfants ont néanmoins pour préférence la salle de botanique du Professeur Chourave où ils sont invités à arracher des Mandragores interactives pour les faire hurler hors de leurs pots.
En traversant les salles successives au son de la musique de John Williams, le spectateur a vraiment l’impression de déambuler entre les épisodes. Même si les acteurs ne sont pas représentés sous forme de personnages de cire (et heureusement !), les principales figures mythiques du monde de Potter sont là: aux côtés des elfes de maison Dobby et Kreattur, apparaissent ainsi Fumseck le phénix, Firenze le centaure, sans parler de Buck, le magnifique hippogriffe aux plumes blanches.
Les amoureux de sensations auraient apprécié plus de Mangemorts et de Détraqueurs – histoire de se faire quelques frayeurs… – mais ne nous plaignons pas car cette exposition est un parfait prolongement de l’aventure Harry Potter toutes générations confondues. On pourrait toutefois lui reprocher un manque d’humour ou d’interactivité : les enfants auraient adoré s’enfuir face à un énorme Basilic mécanisé jaillissant de sa grotte et les ados ne se seraient pas fait prier pour siroter des potions bouillonnantes à la sortie du parcours!
Concernant les parents, qu’ils se préparent justement à sortir leurs cartes bleues car la traditionnelle boutique finale va les ruiner: entre une baguette magique, une carte du maraudeur et des tonnes de chocogrenouilles, ils chercheront de toute évidence une cape d’invisibilité pour échapper à la dure réalité consumériste du monde des Moldus!

HARRY POTTER L’EXPOSITION

Cité du Cinéma
20, rue Ampère – 93200 Saint-Denis
Métro: Carrefour Pleyel
Bus: 139 – Rue Ampère

Du 4 avril au 6 septembre 2015
En semaine: 10h30-19h30
Les WE, vacances et jours fériés: 9h30-20h
Nocturnes les 1ers vendredis du mois jusqu’à 21h30
Dernière entrée: 1h30 avant fermeture

Billetterie et site de l’exposition: harrypotterlexposition.fr

HARRY POTTER et tous les personnages et éléments qui y sont associés sont des marques de commerce et © de Warner Bros. Entertainment Inc. Droits d’édition de Harry Potter © JKR.

A lire aussi:

Brigitte Lustenberger : Le goût des autres ou Elégie en clair-obscur

FIBD 2015 : les démons du blues en notes et en planches

Angoulême 2015 : l’exposition passionnante sur l’univers, les influences et les méthodes du scénariste Fabien Nury

Sandra Patron : « l’artiste est le noyau autour duquel toutes les ambitions gravitent »

Musée Dapper : une expo-antidote à la malbouffe

Evian : la galerie 29 enchante le papier

Exposition : une promenade impressionniste aux côtés de Paul Durand-Ruel

A la découverte des trésors de l’art contemporain

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à