fbpx

Editions du Caïman : deux nouveaux (et bons) livres

par

Par Sophie Sendra – bscnews.fr / C’est avec délice que nous retrouvons les Éditions du Caïman au travers de deux ouvrages, l’un dans la collection Polar et l’autre dans la collection Noires Nouvelles.

Deux « Patrick » qui nous proposent deux styles différents d’une grande force narrative qui amène le lecteur à s’interroger sur la part de réel et la part d’imagination dans un récit. Dans le premier Beau Temps pour les couleuvres, Patrick Caujolle s’inspire de son expérience de terrain auprès de la SRPJ pour faire découvrir aux lecteurs une enquête dans laquelle se mêlent voyages, spiritueux et bêtes à sang froid. Dans Omaha blues et autres nouvelles, le réalisme historique du débarquement et l’imagination de Patrick Amand nous montrent qu’au travers de « petits » récits, on peut faire de grandes histoires. Deux genres, deux styles, mais qui nous donnent une chose essentielle : une réflexion passionnante sur la nature humaine.

Patrick Caujolle, Beau temps pour les couleuvres et Patrick Amand, Omaha blues et autres nouvelles, aux Éditions du Caïman.

Lire aussi :

« Parfaite! » : « Disent les magazines »

Un roman de la musique

Les fourberies de l’amour : une romance sous la Régence

Le dernier gardien d’Ellis Island : un roman tissé de choses intimes, d’imaginaire et de réalité historique

Florence Ka : de l’altérité et de la paix

Gilles Bornais : réflexions sur le couple

Patrick Modiano : l’écheveau-léger

Michel Quint : « L’homme interdit »

Né un 4 juillet : le roman passionnant de Ron Kovic sur le Vietnam

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à