La grande et fabuleuse histoire du commerce : autopsie réussie d’une tragédie du XXème siècle

par
Partagez l'article !

Par Julie Cadilhac – bscnews.fr/ Années 60, Années 2000. Joël Pommerat choisit de comparer les rapports marchants de ces deux époques en deux actes successifs. Qu’est-ce qui a changé? et qu’est-ce qui n’a pas évolué? Sur le plateau, cinq vendeurs à domicile qui sont confrontés à la réalité économique angoissante de l’obligation de résultat. Chaque acte est constitué d’une succession de scènes à la tombée de la nuit, lorsque chacun rentre de sa journée de démarchage et atterrit dans la chambre d’hôtel d’un de ses « comparses » de vente.

Partagez l'article !

Dans les années 60, ce sont les anciens qui assurent de façon paternaliste la formation des plus jeunes, empêtrés dans leurs complexes et leur idéalisme chevillé au corps. Dans l’univers impitoyable de la vente et de la concurrence, on les initie à la manipulation des clients et à l’abandon d’une éthique qui dessert. Dans les années 2000, ce sont de jeunes requins souriants et détendus qui dirigent des êtres usés par la crise qui leur a fait connaître l’angoisse des …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre d'abonnement]

4,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous avez lu vos

0 articles offerts.

M'abonner à