Gertrud: une mélodie des sentiments qui manque de sens

par
Partagez l'article !

Par Florence Gopikian Yérémian – bscnews.fr/ Gertrud est une grande cantatrice. Entourée de ses trois prétendants, elles est en quête d’amour absolu mais ne parvient jamais à trouver le bonheur: partagée entre un ancien amant à la dérive, un jeune musicien en devenir et un avocat ambitieux qui la demande en mariage, elle ne cesse d’arpenter un chemin où les ruptures s’enchaînent. Esclave de ses rêves et de ses pulsions, cette romantique n’a pour seul espoir que de renoncer aux hommes afin de pouvoir faire face à son éternel idéalisme.

Partagez l'article !

Cette tragédie suédoise a été écrite en 1906 par Hjalmar Söderberg. Peu connue du public français, elle décrit la difficulté des relations sentimentales à travers le tourment d’une femme éperdument éprise d’amour. La mise en scène de Jean-Pierre Baro est plutôt complexe car elle s’attache aux attitudes de ses protagonistes sans vraiment faire ressortir le propos ou la pensée de l’auteur. Dans cette adaptation contemporaine, Gertrud nous fait d’avantage songer à une désaxée en mal de vivre plutôt qu’à une héroïne lyrique en quête de passion. L’interprétation de Cecile Coustillac accentue par ailleurs cet aspect simplifié et décousu: avec sa diction trop appuyée et son physique juvénile, cette comédienne ne parvient pas à s’immiscer dans le …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre d'abonnement]

4,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous avez lu vos

0 articles offerts.

M'abonner à