fbpx

Tu mendieras tant : un conte moderne à la distribution inégale

par

Par Mélina Hoffmann – bscnews.fr/ La pièce s’ouvre sur une douce mélodie au piano. Sur scène, un clochard titube. Clovis Richard est un ancien grand acteur de théâtre qui a sombré à la suite d’une déception amoureuse et a élu domicile sur un banc public du square Molière.

L’homme cultivé aime encore déclamer de longues tirades d’oeuvres classiques à un public imaginaire. Un jour, une jeune femme vient à sa rencontre. Prudence Mercier est une provinciale naïve et idéaliste qui veut devenir journaliste pour aider les plus démunis. Le contraste entre les deux êtres est saisissant, mais leur rencontre n’en sera pas moins empreinte de poésie, de tendresse et de quelques notes d’humour.

Jeux de mots, citations, répliques théâtrales…: les amoureux de la langue française auront de quoi se régaler dans cette pièce originale et tendre, servie par une mise en scène et en musique très poétique ! Toutefois, si la qualité du texte, de la mise en scène, et du jeu d’acteur d’Hervé Fassy est indéniable, la prestation de Laurence Preve vient quelque peu ternir le tableau. En effet, l’interprétation de la charmante jeune femme manque de naturel, d’intensité, d’énergie, et rend son personnage monotone et sans doute un peu plus niais qu’il ne le devrait. C’est fort dommage, car Hervé Fassy est très convaincant dans son habit de clochard, et fort sympathique lors de ses quelques appartés complices avec le public.

Un conte moderne rempli d’espoir et de potentiel, auquel il manque toutefois une interprétation féminine à la hauteur de celle d’Hervé Fassy pour retenir vraiment notre attention. Dommage.

Tu mendieras tant !

Ecriture et mise en scène : Hervé Fassy
Avec Laurence Preve et Hervé Fassy
Musique : Erwan LeCalvez

Durée: 1h15

Dates des représentations:

– En juillet 2014 au Festival d’Avignon Off – 14h Théâtre Tremplin

– Le 13/08/2014 au MUSEE BALAGUIER – LA SEYNE SUR MER

- Le 15/08/2014 à LA LONDE

A lire aussi:

Lacenaire: un parfait mariage de crime et d’écriture

Profs & Cie? Une joyeuse immersion dans les coulisses de nos chers enseignants!

Nadia Roz : un petit bout de femme qui dynamite la salle

Isabeau de R : une artiste de one-woman-show « à suivre »

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à