fbpx

Prenez-moi homo ! : tout sur les dessous de l’homosexualité masculine

par

Par Mélina Hoffmann – bscnews.fr/ Max Casaban. Retenez bien ce nom, car il y a fort à parier que ce jeune et talentueux artiste fera très bientôt parler de lui ! C’est avec un spectacle on ne peut plus d’actualité que ce jeune comédien – qui a tout quitté pour se consacrer à sa passion – se lance à la conquête d’un public contre toute attente très hétérogène. « Prenez-moi homo ! », un titre aussi subtil qu’accrocheur qui annonce clairement la couleur !


Quelques mois après la légalisation du mariage gay et tandis que les droits de la communauté homosexuelle continuent à faire débat, ce One-Man Show osé et péchu, qui s’adresse à tous, arrive à point nommé pour remettre un peu d’ordre et de légèreté dans nos idées ! Une mise au point tout en humour et en sympathie, dans une ambiance chaleureuse et conviviale où aucune « différence » n’a plus lieu d’être. A travers différents personnages hauts en couleur, dans une mise en scène simple et efficace, et avec une bonne dose d’auto-dérision, Max Casaban nous dit tout sur les dessous (au sens propre comme au figuré d’ailleurs !) de l’homosexualité masculine, et renvoie à leurs expéditeurs un certain nombre d’idées reçues encore un peu trop véhiculées par la société. A la fois humoristique et informatif, ce spectacle audacieux et rythmé témoigne d’une volonté de briser les tabous et d’amener à une prise de conscience, sans pour autant choquer ni provoquer. On sourit, on rit, on apprend, on s’interroge, et on se laisse complètement emporter par l’énergie étonnante du comédien qui ne faiblit à aucun moment ! Après avoir conquis le public lors de sa première représentation, Max Casaban revient sur les planches du So Gymnase le 11 juin prochain. Alors ne le ratez pas ! Vous ne risquez rien, à part peut-être en sortir un peu plus gai qu’avant !

Prenez-moi homo ! de Max Casaban
One-man show
Le 11 juin 2014 à 21h30.
Au Théâtre du Gymnase Marie Bell, Salle SoGymnase

A lire aussi:

La blouse ne fait pas forcément le chirurgien!

Etat de siège : une fable camusienne qui décrypte la mécanique des régimes totalitaires

Profs & Cie? Une joyeuse immersion dans les coulisses de nos chers enseignants!

Quand le théâtre aborde le décès d’un enfant avec un hyperréalisme bouleversant

Le cavalier seul : une étrange épopée qui ramène enfin Marina Vlady sur les planches!

}

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à