fbpx

Philippe Torreton : un Cyrano qui monte bien haut

par

Par Julie Cadilhac – bscnews.fr/ Comme pourrait le dire son personnage éponyme, la pièce d’Edmond Rostand est un roc que rien n’ébranle, un monument que l’on visite et revisite à plaisir, une enseigne française dont on s’enorgueillit tant elle est le syncrétisme parfait du romantisme, de la liberté de penser et de l’esprit batailleur.

Le Cyrano de Dominique Pitoiset est un Don Quichotte vieillissant dont les autres pensionnaires de l’asile attendent les réveils avec impatience pour qu’enfin le rideau se lève et que, l’espace de quelques heures précieuses, il leur offre le droit de rêver. Cyrano est une échappatoire au réel qui oppresse, à la médiocrité qui use et abime, à la fantaisie que l’on calfeutre, à l’espoir que l’on étouffe au berceau. C’est un fier-à-bras au grand coeur qui aime tant Roxane qu’il accepte de participer activement à la réussite de son mariage avec un autre. Incarnation de l’abnégation, de la poésie et du courage, il est le Capitan de la Commedia dell’arte que le dramaturge a réhabilité après des siècles de rodomontades vaines et d’essuyages de moqueries des belles.
Dans cet asile où Dominique Pitoiset l’a fait échouer, il rayonne peut-être davantage de réalisme encore car il exprime avec douleur une vérité terrible de notre monde contemporain : il n’y a désormais plus de place pour les rêveurs, les idéalistes et les généreux ! Seul Cyrano, dans sa camisole de rêves, a encore le loisir de pouvoir crier « Non merci! » , de jeter de l’amour  » par bouquets » et d’avoir encore le sens du « panache ».

Dominique Pitoiset signe une mise en scène mémorable : loin de dénaturer la pièce, son déplacement dans un hôpital d’aliénés la magnifie. Il faut saluer ainsi sa remarquable direction d’acteurs et ses nombreuses trouvailles scénographiques qui permettent de contourner la nécessité d’un balcon, d’une scène de théâtre ou encore d’un champ de bataille. Philippe Torreton est bouleversant de sincérité et d’une truculence communicative ; il fait sienne chacun des respirations du vers et grâce au génie et à la justesse de son jeu, à ses côtés, Christian (Patrice Costa) terrasse le public de son charme, de sa jeunesse et de sa naïveté tandis que Roxane (Maud Wyler ) nous apparaît comme un oiseau blessé et à protéger ; une jeune femme écorchée à laquelle un « héros de roman » ramène le sourire, l’espace de quelques instants bénis. Daniel Martin interprète de son côté un De Guiche délicieux, éclaboussant de folie latente; Jean-Michel Balthazar est un Ragueneau sautillant fort plaisant, compagnon éperdu d’amour des vers; enfin, Bruno Ouzeau incarne un Le Bret tout en douceur, qui console et compatit, compagnon patient et indispensable d’infortune. Vous l’aurez compris, on applautit encore ce Cyrano….magistral !

Cyrano de Bergerac d’ Edmond Rostand

Mise en scène : Dominique Pitoiset
Dramaturgie : Daniel Loayza
Scénographie et costumes : Kattrin Michel assistée de Juliette Collas
Lumière : Christophe Pitoiset
Travail vocal : Anne Fischer
Bagarre chorégraphiée par : Pavel Jancik
Coiffures : Cécile Kretschmar
Réalisation du nez : Pierre-Olivier Persin
Assistants à la mise en scène : Marie Favre, Stephen Taylor

Avec Jean-Michel Balthazar, Adrien Cauchetier, Nicolas Chupin, Patrice Costa, Gilles Fisseau, Jean-François Lapalus, Daniel Martin, Bruno Ouzeau, Philippe Torreton, Martine Vandeville, Maud Wyler.

Création au Théâtre National de Bretagne – Rennes le 5 février 2013.
Avec l’aide de toute l’équipe du TNB.
Production déléguée : Théâtre National de Bretagne / Rennes / Coproduction : MC2 : Grenoble ; Théâtre national de Bordeaux Aquitaine ; Compagnie Pitoiset – Dijon ; Les Théâtres de la Ville de Luxembourg ; Espace Malraux / Scène Nationale de Chambéry et de la Savoie ; Centre National de Création et de Diffusion Culturelles de Châteauvallon ; Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène Nationale

Dates des représentations:

– Les 2,3 et 4 avril 2014 à la Scène Nationale de Sète et du bassin de Thau ( 34)

– du 16/04/2014 au 18/04/2014 au THEATRE BERNADETTE LAFONT 
1, place de la Calade, 
30000 NIMES

— du 08/05/2014 au 28/06/2014 à l’ODEON-TH.DE L’EUROPE 
Place de l’Odéon
75006 PARIS

A lire aussi:

Cyrano, le Berliner, James Thiérrée, Woyzeck : ô la prometteuse saison 2013 du Printemps des Comédiens

Georges Lavaudant, Patrick Pineau, Frédéric Borie, Marie Kauffmann et l’impétueux Cyrano

Livre Jeunesse : Un Cyrano plein d’humour, intelligent et délicat

Le dernier jour du jeûne : une tragi-comédie à l’antique bercée par le chant des cigales

Le début de quelque chose : camps de concentration du bonheur et autres Club Med

Histoire d’amour : Sur les planches, l’amour et la violence s’affrontent en bulles

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à