fbpx

Une petite fille privilégiée : l’émouvante interprétation de Magali Helias

par

Par Soisic Belin – bscnews.fr/ « Écoutez! Gardiens de camps qui vivez encore! Entendez! Je l’ai ma victoire : j’ai des enfants et des petits enfants » Voici l’introduction de cette pièce / récit d’un enfant otage, rescapé des camps.Une salle sobre au décor aseptisé et neutre, un fond qui varie entre le vert et le gris, un tabouret à quatre pieds et un texte qui n’est pas des moindres : celui de Francine Christophe, présidente de l’amicale des Anciens de Bergen-Belsen. Des mots pour décrire la vérité froide, parfois cruelle, souvent brutale; des phrases qui giflent et racontent un drame dont on a conscience mais qu’il nous est difficile d’accepter.

Magali Helias est l’interprète magistrale du cauchemar subi par cette enfant : perte d’un père, déportation, peur, doutes, incertitude, faim si insoutenable qu’elle la mène à dire des mots durs envers sa mère (son seul et unique repère). Il y a aussi l’insalubrité, le froid et la mort lointaine et proche à la fois.
C’est d’animalité dont il est question quand l’instinct prend le pas sur la raison, Magali Helias transcende son personnage, elle fait corps avec ce récit sinistre, l’émotion l’emplit de toutes parts et ses yeux la trahissent et bien plus qu’un regard de comédienne, Magali Helias témoigne! Nulle jouissance dans les larmes qui nous frappent mais un face à face avec une partie sombre de l’histoire qu’on aimerait tant occulter!

Une petite fille privilégiée
Au Lucernaire
du 5 mars au 26 avril 2014
Un texte de Francine Christophe
Mise en scène par Philippe Hottier
Avec Magali Helias

A lire aussi:

Hullu ? Un spectacle troublant à deux pas de la sorcellerie !

Autour de ma pierre il ne fera pas nuit : la mise en scène de Sébastien Bonnabel au rythme des chansons d’Elvis

Des couples échangistes chez Paul Claudel ? Oh my God!

Chat en poche: un vaudeville à miauler de rire!

BASH : un triptyque de la violence ordinaire

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à