Ivo Livi chanté par Hélène Arden

par

Par Soisic Belin – bscnews.fr / Yves Montand avait une soeur, vous ne le saviez pas et pourtant, c’est elle qui vous conte la vie tumultueuse de son frère.

La très Marseillaise Lydia vous attend dans son salon de coiffure sur la Cannebière et plus qu’un brushing, elle nous offre du rêve, des paillettes et du glamour par procuration, un peu comme ce qu’elle a vécu toute sa vie durant : la célébrité par le prisme d’Yves Montand. Hélène Arden, qui a écrit ce spectacle, interprète avec brio les multiples personnages féminins : tantôt narratrice, tantôt Edith, Marylin ou Simone, elle chante la carrière de ce chanteur français populaire qui aimait «partir sur les chemins à bicyclette»…L’émotion est au rendez vous, on est interpellé par sa voix suave, son talent d’interprétation, le naturel avec lequel elle prend corps de ces divers personnages. L’implication de cette artiste est bluffant. Immanquable, ce spectacle mis en scène par Valery Rodriguez ravit depuis un an les plus curieux qui se plaisent à flâner sur les Grands boulevards. Un retour dans le passé ou un aller simple pour ceux qui n’auraient pas connu les années folles.

Edith, Marilyn, Simone et Montand
Tous les samedis à 16h
Au théâtre du Gymnase

A découvrir aussi:

Mummenschanz : les musiciens du silence, une expérience inédite à découvrir en famille

Les tentations d’Aliocha : de l’idéal de la Madone à celui de Sodome

Sticky Betty : psyché d’une jeunesse désenchantée

Ernst Lubitsch revisité par une troupe Slovène

Un couple en danger : une locution ordinaire

L’affrontement : un débat sur l’Eglise entre Francis Huster et Davy Sardou

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à