fbpx

Deux Feydeau pour rire du 19ème

par

Par Soisic Belin –bscnews.fr/ Deux Feydeau en un acte, deux savoureuses pièces du grand Georges, le roi du Vaudeville… On y vient pour passer un agréable moment et l’on est servi.

Laure Fregouët, la metteur en scène a su réunir deux pièces du maître , « On va faire la cocotte » – écrite en 1913 et inachevée – et « Feu la mère de madame », en faisant le lien par la musique, dans une ambiance Moulin Rouge et cabaret 1900. On frétille sur nos sièges avec l’envie d’enfiler robe et jarretières pour danser et rejoindre cette troupe sur les planches (la compagnie des Hauts de Scène). Cyril Damet, Christelle Favereaux, Sarah Gaumont, Pierre-Louis Jozan et Chloé Mahy interprètent à merveille les incontournables caractéristiques du genre : quiproquos, cocasseries, vengeances, tromperies… en somme une indécente et succulente critique de la bourgeoisie du 19ème. Des pièces qui ne prennent décidément pas une ride dans nos cœurs de spectateurs!

Ça c’est Feydeau
Au Théâtre du Gymnase (Paris)
Le dimanche à 18h30

A voir aussi:

Tibor le mentaliste et ses Mystères

B B B rendent Hømåj à la chonzon française

Cellule grise : une amusante réinterprétation du loup et de l’agneau

Ita L. née Goldfeld : l’interprétation bouleversante d’Hélène Vincent

Collaboration ou les sens d’une vie

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à