fbpx

Fabrice Luchini : l’atrabilaire amoureux à l’Ile de Ré

par

Par Julie Cadilhac – bscnews.fr/ Quel exquis mariage que cette parenthèse tragi-comique à l’Ile de Ré, les cheveux ébouriffés de vent et les poumons gorgés d’air marin et de vers !

Alceste à Bicyclette aurait pu s’intituler aussi : « Et s’il faut par hasard qu’un ami vous trahisse, que ce soit cette nuit où vous seriez tant charmé par une italienne complice qui vous laisserait imaginer que vous êtes un être d’exception promis aux plus grandes tirades ».

Philippe Le Guay rend un bel hommage à une des plus belles pièces de Jean-Baptiste Poquelin au moyen d’une mise en abîme délicate mais paradoxalement virulente et dont aucun des protagonistes ne sortira indemne. Fabrice Luchini y rayonne d’« effroyable » vérité, misanthrope au coeur fragile et trompé par la bonhommie mondaine de Lambert Wilson. Un film de facture classique qui s’inspire avec sensibilité et justesse d’un Classique ; rien de bien original mais pourquoi faudrait-il l’être toujours? Comme le dit si bien la chanson d’Yves Montand, à bicyclette, aux côtés de Serge, de Gauthier et de Francesca, on appuie sur la pédale, on freine, on se grise de mots et d’amour, on dérape, on regrette et l’on voudrait oublier…mais la victoire de l’atrabilaire aura son heure….même si elle est désenchantée, même si elle prouve que les Philinte ont raison de se plier au diktat des faux-semblants car la chair est faible et la loyauté trop pesante. Le pessimiste n’est pas celui qu’on croit; il sourit et accepte. Alceste , lui, est un optimiste; il tombe parce que le charme des illusions le trompe encore. C’est un idéaliste qui a souffert des courbettes des courtisans du roi Soleil, souffre avec une indicible pudeur en le comédien déchu Serge Tanneur sous les traits de l’innénarable Luchini, souffrera encore derrière le charme cynique de l’acteur médiatisé qu’incarne Lambert Wilson lorsque les masques tomberont. Célimène, Alceste, Philinte; Francesca, Serge, Gauthier ; Maya Sansa, Fabrice Luchini ,Lambert Wilson…trois trios au service d’une intrigue vieille comme le monde et que l’on apprécie de s’entendre encore raconter….

Titre: Alceste à bicyclette

Date de sortie : 16 janvier 2013

Durée :1h 44min

Réalisé par Philippe Le Guay

Avec Fabrice Luchini, Lambert Wilson, Maya Sansa….
Genre: Comédie


Alceste à bicyclette

A voir aussi:

Happiness Therapy : le succès étrange d’une comédie tout juste sympathique

L’Odyssée de Pi ou L’histoire incroyable du tigre qui affronta la mer

The Master : de grands acteurs et une cinématographie époustouflante

Frankenweenie : la nouvelle créature à adopter de Tim Burton

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à