fbpx

Happiness Therapy : le succès étrange d’une comédie tout juste sympathique

par

Par Candice Nicolas – bscnews.fr / Pat Solatano (Bradley Cooper) est interné pendant plusieurs mois dans institut médical pour avoir frappé brutalement l’amant de sa femme, la fameuse Nikki. Plus ou moins bipolaire, il est autorisé à sortir à condition de réemménager chez papa-maman (Robert De Niro et Jacki Weaver), de prendre ses petites pilules et de rendre régulièrement visite à son psy.

Pat est bien décidé à récupérer son travail de prof et à reconquérir sa femme, mais ça n’est pas gagné ! Heureusement, il va rencontrer Tiffany (Jennifer Lawrence), jeune veuve ancienne accro au sexe, plutôt extravertie et assez déboussolée. Ensemble, ils vont tenter d’atteindre leurs nouveaux buts, lui de retrouver son ancienne vie, et elle, de participer à un concours de danse.

« Happiness Therapy » est une comédie dramatique sympathique, comme vous en avez déjà surement vues. Deux êtres à la dérive qui se cherchent, s’évitent, se bousculent pas mal pour finir dans les bras l’un de l’autre comme de bien entendu. Le duo Cooper-Lawrence est attachant mais les personnages et leurs psychoses ne sont pas suffisamment travaillés pour que l’on y croie vraiment. La romance fait pourtant un gros carton outre-Atlantique puisqu’elle offre à Bradley Cooper sa première nomination aux Oscars et qu’elle a déjà offert à Jennifer Lawrence un Golden Globe. À noter que ce film est nominé aux Oscars dans les quatre catégories d’acteurs (meilleur acteur, meilleure actrice, meilleur second rôle masculin, meilleur second rôle féminin), ce qui n’était pas arrivé depuis « Reds » de Warren Beatty en 1981, et qui le fait ainsi entrer dans la légende aux côtés d’« Un Tramway nommé désir », « Sunset Boulevard » et « Devine qui vient diner… » Etrange !

> Happiness Therapy (Silver Linings Playbook, sortie le 30 janvier)
De David O. Russell ; avec Bradley Cooper, Jennifer Lawrence, Robert De Niro et Jacki Weaver.

A lire aussi :

L’Odyssée de Pi ou L’histoire incroyable du tigre qui affronta la mer

The Master : de grands acteurs et une cinématographie époustouflante

Frankenweenie : la nouvelle créature à adopter de Tim Burton

Olmo Omerzu : un premier long métrage intéressant sur un monde adulte immature

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à