fbpx

Dark Shadows : Tim Burton et Johnny Depp dans un show américain sensationnel

par
Partagez l'article !

Par Candice Nicolas – bscnews.fr / Au XIXe siècle, Barnabas Collins (Johnny Depp), descendant d’une riche famille écossaise partie à la conquête du Nouveau Monde, se retrouve malencontreusement transformé en vampire lorsqu’il refuse les avances de sa jeune bonne, Angélique Bouchard (Eva Green).

Partagez l'article !

Quelques deux siècles après le sortilège, il se réveille, projeté dans les années 70, et part à la reconquête de la fortune familiale des Collins. La demeure est en ruine et curieusement habitée par un semblant de famille dysfonctionnelle : Elizabeth (Michelle Pfeiffer), parfaite en châtelaine épuisée, son frère Roger (Jonny Lee Miler) et leurs enfants respectifs Carolyn (Chloë Grace Moretz) et le petit David (Gulliver Mc Grath), enclin à voir le fantôme de sa mère. Pour le soigner de ses hallucinations, professe à demeure le Dr Hoffman (Helen Bonham-Carter, égale à elle-même). Barnabas revient en force, bien décidé à redorer le blason de feux ses ancêtres. Pour cela, il va devoir affronter la terrible Angélique, qui règne à présent sur le village et qui est toujours aussi déterminée à le séduire.

Pour leur huitième rencontre*, Tim Burton et Johnny Depp offrent une reprise sensationnelle du show américain de la fin des années soixante . Incomparable à aucune de leur précédente collaboration, Dark Shadows reste fidèle aux ingénieuses trouvailles burtonniennes et à sa caractéristique noirceur onirique. Le réalisateur ajoute ici un côté burlesque voir caricatural inattendu, qui peut déplaire à certains, mais les décors, costumes (de Colleen Atwood, toujours excellente) et musique des années 70 vous plongent dans une tragi-comédie loufoque qui vaut le détour.

*Alice au pays des merveilles (2010) ; Sweeney Todd, le diabolique barbier de Fleet Street (2007) ; Les Noces funèbres (2005) ; Charlie et la chocolaterie (2005); Sleepy Hollow (1999); Ed Wood (1994); Edward aux mains d’argent (1990)

Dark Shadows de Tim Burton (Sortie le 9 mai 2012)


À LIRE AUSSI

Tim Burton peint le pays des merveilles…

Charlize Theron : une Blanche-Neige convaincante dans un conte étonnant

Avengers : La crème des superhéros américains dans un seul film

The Hunger Games : un film cousu de fil blanc mais divertissant

Alex Hyde-White : Trois jours (d’Hamlet)

Starbuck : David Wosniak, père de 533 enfants


Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à