fbpx

Printemps des comédiens 2010: Le cirque Balthazar et sa jeunesse virtuose

par
Par Julie Cadilhacbscnews.fr / Sous un chapiteau au coeur de la pinède du domaine d’Ô, les stagiaires de la formation professionnelle du centre des arts du cirque Balthazar et l’Accidental Company offrent un ballet de couleurs et d’énergie qui éclabousse d’une bonne humeur contagieuse!
Parés des costumes chamarrés de Sonia Sivel, ils nous racontent l’histoire d’un groupe de voyageurs qui se pose ici, là, quelque part et va devoir apprendre à cohabiter avec d’autres nomades qui ont choisi le même lieu d’arrêt. Chevauchant les portées de quelques classiques musicaux, ces gens du voyage un peu étranges jonglent entre tensions, négociations et moments de complicité.
Aussi poétique qu’espiègle, Ici -Provisoirement- Là offre des tableaux variés et fantasques , tous plus ravissants les uns que les autres. On saluera d’ailleurs le final où s’anime une cascade aussi drolatique qu’esthétique de jeux d’eau, bouteilles percées, glissades improvisées qui clôturent une soirée fort plaisante.
Et en vrac, on applaudira aussi les prouesses à la corde de la ravissante fifi brin d’acier à la robe jaune à cerceaux, les trémolos italiens du grand clown dégingandé, les divagations équilibristes d’un clown fragile, les rhaa et rhooo du clown -lion en cage, le couple clownesque – tordant! – à l’amour percutant, le charismatique titi -singe à la barre, la mort en dreadlocks et ses contorsions élastiques….et puis, et puis….sans citer précisément : toute la pétillante énergie qui anime cette troupe de joyeux drilles qui crapahute, grimpe sur des chaises, tire des matelas, joue du cerceau ou des bocks, devient magicienne émérite ensorcellant le public – dont les rires en cascades sont une preuve irréfutable de leur talent naissant!
Plaisir donc grâce à Martin Gerbier et Martine Leroy de profiter d’un spectacle de cirque contemporain dont la fraîcheur des artistes est un atout formidable: une joyeuse insouciance véhicule sur le plateau et l’on voyage avec eux à dos d’illusions douces et de rêves protéiformes.
Le cirque Balthazar est basé à Montpellier depuis 1996 et reconnu par le Ministère de la Culture comme l’un des cinq centres de formation sur le territoire nationale depuis 2000. Il accueille des futurs professionnels aussi bien que des amateurs.
Souhaitons – leur longue vie et de nombreuses autres représentations au Printemps des Comédiens!

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à