Luc Leblanc, l’homme aux trois maillots

par
Partagez l'article !

Les préfaces ont peu le sens de la mesure. L’admiration d’Erik Orsenna pour « la plus formidable des leçons de vie » évite l’écueil du dithyrambe ou de la mise à mort. L’habit vert s’incline devant une tunique bouton d’or, un maillot bleu-blanc rouge, une armure arc-en-ciel.

C’est d’abord la mort du petit frère Leblanc, tué par un chauffard qui a laissé Luc avec une …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre d'abonnement]

4,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous avez lu vos

0 articles offerts.

M'abonner à