Philippe Djian : Gaby la magnifique

par
Partagez l'article !

Djian aime le brassage des genres. Son nouveau livre ratisse large, du roman de marivaudage au précipité de polar, en passant par un petit traité de diplomatie canine.

Géraldine se trémousse, Coton frétille. Ils brûlent de se jeter dans les bras l’un de l’autre. Ces charmants petits chiens pourraient mettre un terme à la partie de bras de fer entamée par le sénateur Bruneville et la …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre d'abonnement]

4,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous avez lu vos

0 articles offerts.

M'abonner à