fbpx

(Vidéo) Davos 2022: La journaliste Sophie Corcoran s’interroge sur les raisons des partenariats de certains médias avec le WEF

par
Partagez l'article !

 

Nous rapportions en ce début de semaine sur Putsch de la rencontre du journaliste Ali Yemini de Rebel News avec la rédactrice en chef adjointe du New-York Times, Rebecca Blumenstein, surprise attablée à la terrasse d’un café de Davos. Elle avait refusé de répondre à ses questions. Et pour cause, elle était invitée en tant qu’intervenante et programmée pendant ce forum de Davos, sous la direction de Klaus Scwhab.

Nous avions également publié les vidéos de la journaliste indépendante Sophie Corcoran (suivie par près de 80 000 followers sur Twitter) qui est également sur place et qui tente de montrer les coulisses d’un forum qui regroupe les individus les plus puissants de la planète. Et son reportage pose beaucoup de questions sur les conditions très restrictives de sécurité à Davos, la présence de jets privés ou encore le traitement des journalistes non conventionnels sur place pour couvrir ce forum économique international, appelé WEF.

Sophie Corcoran, toujours sur place, a publié ce 24 mai une nouvelle vidéo sur son compte twitter où elle s’interroge sur la présence de grands médias mondiaux qui sont partenaires de l’événement. La journaliste pose la question de l’indépendance éditoriale de ces titres et de leurs liens avec les puissants de ce monde.

« Comment pouvons-nous faire confiance aux médias grand public pour rendre compte du WEF avec transparence et les tenir responsables lorsqu’ils sponsorisent des événements, paient de grosses sommes d’argent pour une façade et sont invités en tant qu’invités. Ils font partie du club et pourtant ils sont les seuls invités à le couvrir, ça pue » publie-t-elle sur son compte twitter.

 

 

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à