fbpx

Grammy Awards 2022 : Jon Baptiste, la révélation

par
Partagez l'article !

 

Maintenue le 3 avril depuis Las Vegas, la 64e cérémonie des Grammy Awards a tenu toutes ses promesses au cœur d’une soirée où Jon Baptiste a, du haut de ses 11 nominations, reçu cinq trophées. Le chanteur de soul s’était fait connaître du monde entier en 2020 après avoir composé les musiques jazz de l’excellent film Disney, Soul. Auréolé quelques mois plus tard de son premier Golden Globe et Oscar pour la même occasion, le talentueux américain de 35 ans a récolté ses premiers Grammys. Esthète émérite du monde du jazz depuis 2005, le natif de Kenner en Louisiane fut incontestablement l’homme d’une grande soirée consacrée à la musique américaine et internationale. Retour sur la cérémonie animée par Trevor Noah pour l’occasion.

Une grande première à Las Vegas

Depuis plusieurs années, la ville de Las Vegas et l’État du Nevada ont su se moderniser pour accueillir de nouveaux événements culturels. Une franchise NHL, une franchise NFL surpuissante, des installations flambant neuves et depuis 2022, la première cérémonie des Grammys de l’histoire de la ville. Une poussée vers le monde de la culture qui coïncide avec un certain déclin – cependant relatif – du monde du casino. Si bien qu’il existe désormais de nombreuses alternatives à Las Vegas pour le monde du jeu, « Sin City » devient peu à peu une référence dans de nouveaux domaines.

Légende : Jon Baptiste excelle aussi à la trompette

Pour Jon Baptiste, le brillantissime chanteur multitâches, la ville risque de représenter pour le restant de ses jours, un sacré souvenir. Meilleur album pour We Are, meilleur clip pour Freedom et trois autres sacres dont deux pour le style « American Roots », Baptiste fut en plus de sa performance live du côté du MGM Grand, souvent aperçu sur la scène.

Kanye « Ye » West absent, mais titré

Celui qui se fait désormais appeler « Ye » gardera indéfiniment son côté tumultueux et sa relation particulière avec les Grammy Awards ne risque pas de s’arranger après cette édition 2022. Privé de scène, l’immense artiste qu’il est a tout simplement décidé de ne pas se rendre à la cérémonie en elle-même. La raison ? Une querelle permanente avec son ex-femme mise comme toujours avec West sur le devant de la scène.

Légende : Également créateur de mode, Ye a marqué les Grammys par son absence

Si l’on pouvait s’attendre d’une certaine manière à ce que l’auteur de Donda soit quelque peu blacklisté, il n’en fut rien. Comptant déjà parmi les artistes les plus titrés de l’histoire aux Grammys, Mr. West a reçu deux nouveaux trophées. Pour sa collaboration rap/chant avec The Weeknd et Lil Baby sur Hurricane et Jail dans la catégorie meilleure chanson rap, Kanye West a encore reçu un moyen de prouver son génie. Et comme très souvent, il a de son côté, plutôt décidé de mettre en avant ses tares et son comportement, pas toujours adapté aux situations auxquelles il se confronte.

Émotion autour des Foo Fighters

Groupe de hard rock parmi les plus populaires de leur génération, les Foo Fighters et tous leurs fans ont pleuré le décès soudain de Taylor Hawkins, batteur légendaire de la bande en mars dernier. À quelques jours de la cérémonie, le groupe ne pouvait bien entendu pas faire autrement que de ne pas se rendre à Las Vegas, malgré les trois nominations aux Grammys. Trois nominations qui se seront avérées fructueuses avec trois trophées scandés et probablement, glanés en hommage à l’immense Hawkins.

L’absence des Foo Fighters aura clairement pesé sur cette édition déjà particulière et apporté son lot d’émotions.

Olivia Rodrigo entre dans la danse

Il fut difficile de passer à côté de la charmante voix d’Olivia Rodrigo en 2021. Joyau de la pop alternative, Olivia Rodrigo a logiquement, à 19 ans, remporté le Grammy Award du meilleur nouvel artiste. Partie pour s’implanter à grande échelle dans le microcosme de la musique, la Californienne possède déjà des records édifiants : son album Sour sorti en mai 2021 fut l’album le plus écouté de l’histoire (sur une semaine) sur la plateforme Spotify. L’avenir lui appartient !

 

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à