« Macron, un Poutine inversé? »

par
Partagez l'article !

Tribune d’Henri Feng, Docteur en histoire de la philosophie

À un mois de la présidentielle française, tous les instituts de sondage prédisent la réélection d’Emmanuel Macron dans tous les cas de figure. Depuis l’annonce de sa candidature, il est crédité, en moyenne, de 30% des suffrages au premier tour. Alors, Jupiter ne juge pas nécessaire de descendre de sa cité céleste pour débattre avec ses adversaires, d’autant plus que le conflit russo-ukrainien lui donne davantage l’occasion de mimer la figure du roi. Le 10 mars, il dirige un …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre d'abonnement]

4,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous avez lu vos

0 articles offerts.

M'abonner à