fbpx

« Je ne soutiendrai pas l’équipe de France qui se transforme non pas en projet sportif mais en spot politique »

par

Tribune par Anne-Sophie Chazaud – Philosophe,chroniqueuse dans plusieurs médias et auteur d’un livre aux éditions L’Artilleur consacré à la liberté d’expression

Not in my name.

D’abord Benzema, bon on veut bien être sympa, il marmonne 3 paroles de la Marseillaise dans sa barbichette et rate des penaltys, ok, ma foi, #alhamdulillah comme dit l’autre.
Ensuite la provocation Youssoupha, abjecte comme le fut sur un autre événement le projet Black-M à Verdun.
Et ce soir donc, pour parachever ce bel ouvrage, l’annonce de l’humiliation consentie avec cet agenouillement venu d’Outre-Atlantique, qui ne nous concerne pas, signifie notre allégeance tant au wokenisme américain qu’à la bêtise mondialisée et aux obsessions racialistes en référence à un crime qui ne concerne la France ni de près ni de loin.

Je ne soutiendrai pas cette équipe qui enchaîne les choix de baltringues et se transforme non pas en projet sportif mais en spot politique, et dans lequel de très nombreux Français ne se reconnaîtront pas alors même que tout cela se fait en instrumentalisant le maillot et donc le drapeau national qui appartient avant tout au peuple français.
J’espère même que cette équipe à l’esprit tordu sera dégagée le plus vite possible, qu’on soit promptement débarrassé de cette indignité.

Et comme on ne va tout de même pas soutenir l’Allemagne (Battiston, tout ça…), ce sera Avanti pour la Squadra Azzura. Des Bleus, des vrais.

Photo by Mitch Rosen on Unsplash
Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à