fbpx

L’Orchestre Symphonique de Bretagne présente « Metamorfosi d’amore » de Paolo Cavallone

par

Le 24 et 25 janvier à Rennes, se tient la première apparition française du double concert pour flûte et violoncelle du grand compositeur italien, Paolo Cavallone. Une production franco-italienne à l’occasion du bimillénaire de la mort du poète Ovide

Metamorfosi d’amore, le concert pour flûte, violoncelle avec l’orchestre du grand compositeur italien Paolo Cavallone (retrouvez son interview accordée à Putsch), sera présentée en création dans la capitale bretonne.

Il s’agit d’une commande conjointe de l’Orchestre symphonique de Bretagne (OSB) et du Mitteleuropa Orchestra (MO) de Udine, en Italie. La composition, dont la création remonte à  2017, sera proposée à l’Opéra de Rennes dans le cadre de la saison musicale de l’OSB.
Pour les deux dates prévues, trois solistes d’exception se produiront sur scène : le célèbre flûtiste Roberto Fabbriciani, le pianiste Bernard D’Ascoli et le talentueux Aurélien Pascal au violoncelle avec l’Orchestre Symphonique de Bretagne dirigé par Aurélien Azan-Zielinski.
La pièce est construite autour d’une réflexion sur le besoin d’amour dans l’équilibre entre les composantes fondatrices de la psyché humaine et plusieurs suggestions et stimuli ont également contribué à sa réalisation.

En d’autres termes, il s’agit de la métamorphose et de la guérison de Psyché à l’entrée d’Amour, en paraphrasant Apulée ou le Cantique des Cantiques. Le choix des solistes a une signification symbolique : la flûte, anthropologiquement, « homme-dieu », alors que la « femme-violoncelle » représente l’humanité.
Bernard d’Ascoli présente le Troisième Concerto de Beethoven, à mi-chemin entre classicisme de Mozart et romantisme à venir. En contraste avec le tumulte beethovénien, Aurélien Azan Zielinski construit un programme en clair-obscur. Ce projet a été réalisé avec Marc Feldman, directeur artistique de l’OSB.


Pour plus d’informations
Le site de l’Orchestre Symphonique de Bretagne
http://o-s-b.fr/

 

(crédit photo à la une : capture d’écran du site http://o-s-b.fr/)

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à