« En Liberté ! » : la comédie poétique et burlesque de Pierre Salvadori

par

Présenté en avant-première au 40ème Cinémed, En Liberté ! est le petit bijou d’action et d’humour de cette fin d’année 2018. Le réalisateur Pierre Salvadori et deux de ses acteurs, Pio Marmaï et Damien Bonnard, étaient de passage à Montpellier pour parler du film.

« En Liberté ! » raconte l’histoire d’une jeune inspectrice de police (Adèle Haenel) qui découvre que son capitaine de mari et héros local était en fait un ripou. Elle va donc tout faire pour réparer les torts causés à d’innocentes victimes. C’est à ce moment-là qu’elle croise le chemin d’Antoine (Pio Marmaï), emprisonné à tort pendant huit ans. Tous deux s’embarquent dans une quête de vérité jubilatoire.

Pierre Salvadori maîtrise autant l’humour que l’action, aussi bien dans les scènes de flash-back avec le capitaine Santi (à l’aspect très Tarantino) ou dans les improbables et innombrables situations d’Antoine (à mi-chemin entre le cartoon et le burlesque). Souvent, l’action est aussi plus poétique : c’est le fils du capitaine décédé qui imagine les scènes pendant que sa mère les lui conte dans son lit. Son père à beau être un salaud, pour l’enfant, c’est avant tout un héros. D’ailleurs, sous couvert de comédie, le film peut aussi poser la question de la réinsertion après l’incarcération. Antoine,  interprété de façon admirable par Pio Marmaï, a bien du mal à retrouver une vie « normale » et à maîtriser sa violence. On peut y déceler un sous-texte dramatique mais Salvadori assume jusqu’au bout le parti-pris de l’humour : les running gags et les tirades drolatiques s’enchaînent, le tout sans tomber dans des travers lourdingues propres à certaines comédies françaises.

Les dialogues tirés au cordeau participent à la réussite du film. Pio Marmaï l’admet, ce fut probablement la chose la plus difficile du tournage pour lui: retenir tous les monologues ! « Il m’a fallu être réactif dans le corps et dans la langue mais Pierre est un directeur d’acteur hors pair », commente l’acteur. Quant à son personnage, Pio Marmaï explique sa fureur (comique) par « une fêlure due à la prison ». Pour lui, il faut se rendre compte que la situation d’Antoine « est quand même désespérée ».

Pour Pierre Salvadori, « il n’existe pas de comédie où il est question d’une personne bien dans sa peau, ce sont toujours, à la base, des histoires de solitude, de pauvreté, de drames personnels ». Il dépeint Antoine comme « quelqu’un qui va mal et qui essaie de s’en sortir maladroitement, ce qui fait qu’on a beaucoup de compassion pour son personnage ». Et d’ajouter : « Le personnage de Pio est tragique, c’est les situations dans lesquelles il se retrouve qui créent la comédie ».
L’écriture, la réalisation : « Trouver un style, un ton, à travers la mise en scène, voilà ce qui me passionne », ajoute Pierre Salvadori. « Je n’ai jamais dénoncé frontalement quelque chose, ce n’est pas mon idée de cinéma. La comédie est un genre que je défends, c’est un enchantement nécessaire pour tenir le coup. Cela en dit beaucoup sur l’importance de la fiction dans nos existences », conclut le réalisateur. Oui, « En Liberté ! » vous (re)donnera la pêche !

 

Bande annonce

 


En Liberté !
Réalisateur : Pierre Salvadori
Acteurs principaux : Adèle Haenel, Pio Marmai, Damien Bonnard
Distributeur : Memento Films Distribution
Genre : Comédie
Pays de production : France
Sortie nationale : 31 Octobre 2018
Durée : 107 minutes

 

 


(Crédit photo : affiche d’ « En Liberte! » © Memento Film Distibution)

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à