Benvenuto Cellini : Berlioz révisité par un Monthy Python!

par

Après le succès phénoménal lors de sa création à l’English National Opera en 2014, le biopic lyrique sur la vie du sculpture italien revisité par Terry Gilliam est un succès annoncé à l’Opéra National de Paris.

La mise en scène endiablée de l’ex Monty Python Terry Gilliam alterne avec une extrême aisance entre un réalisme pittoresque et un fantastique onirique dans un décor unique et monumental faisant de cette histoire une comédie loufoque déjantée mais aussi criante de vérité.
Cette reprise est un triomphe annoncé pour plusieurs raisons : la présence de superstars telles John Osborn dans le rôle principal, de Maurizio Muraro (Giacomo Balducci ) et l’excellente Audun Iversen (Fieramosca) autour d’une direction d’orchestre confiée à Philippe Jordan, ces magnifiques décors signés Terry Gilliam et Aaron Marsden.
Enfin la scénographie colorée et vitaminée de Leah Hausman est réputée pour le souffle et la précision de ses mises en scène dans cette façon de mettre à nue l’âme des personnages. Un triomphe annoncé.

« J’ai lu les Mémoires de Benvenuto Cellini, tel que vous me voyez, et en italien encore ! J’ai appris de cet homme-là, qui était un fier luron, à imiter la Providence qui nous tue à tort et à travers, et à aimer le beau partout où il se trouve. N’est-ce pas d’ailleurs une belle partie à jouer que d’être seul contre tous les hommes et d’avoir la chance ? »
– Vautrin, le Père Goriot, Honoré de Balzac

Benvenuto Cellini
Opéra en deux actes et quatre tableaux
Musique Hector Berlioz
Livret Léon de Wailly et Auguste Barbier
En langue française

Opéra Bastille. Place de la Bastille, 12e.
Tél. 0892 89 90 90.
À 19 h 30.
Plus d’informations ici et réservation de billets

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à