fbpx

Rammstein : Paris, un choc musical et cinématographique

par

Par Jean-Christophe Mary – Rammstein – Paris est le fruit du travail du réalisateur Jonas Akerlund qui a filmé deux concerts phénoménaux de Rammstein à Bercy les 06 et 07 mars 2012. Deux soirs durant, les six musiciens allemands livraient des titres d’une densité exceptionnelle. En résulte une oeuvre d’art musicale et cinématographique absolument spectaculaire.

En vingt cinq ans de carrière et plus de dix millions d’albums vendus, l’hydre à 6 têtes impose le respect. Enchaînant concerts et tournées marathon, le combo a toujours su tenir le haut du pavé grâce une solide réputation de travailleurs acharnés pour faire de leur rêve, cette formidable machine rock industriel. Pendant longtemps, leur heavy metal violent et mélodique a rivalisé avec la concurrence britannique et américaine. Mais à force de travail acharné et de tournées incessantes, la musique de Rammstein s’est répandue sur la planète. Sur ces images, on découvre le groupe au meilleur de sa forme. Ce long métrage réalisé par Jonas Akelund passe le cadre traditionnel du concert live filmé. Le but recherché est de donner au spectateur l’impression de vivre le concert au milieu du public. A l’occasion de ces deux dates parisiennes, vingt caméras ont été placées à Bercy (aujourd’hui l’AccorHotel Arena) en changeant la disposition et les angles de vues sur chacune des deux dates. A cette multiplication des angles de vues s’ajoutent des plans serrés provenant d’une session privée -sans public-, enregistrée avec le groupe la veille du tout premier concert. Le montage final est plus proche d’un vidéo clip MTV que d’un concert live.

Le début du show est superbe avec introduction lente à mesure que le groupe émerge au milieu de l’arène sur la chanson d’ouverture. Puis le groupe traverse le pont sur la scène comme une sorte de sorte promenade robotisée. Le show alterne entre effets spéciaux, flammes et titres dénués de tout artifices, ce qui laisse entrevoir à quoi pourrait ressembler le groupe sans tous ces artifices. Les changements de plans parfois ultra rapides épileptiques, la multiplication des filtres et des effets spéciaux comme ceux appliquées au chanteur Till Lindemann et sa langue de serpent ou l’image de ce couteau qu’on aiguise sont étonnantes. La scénographie réglée au millimètre est époustouflante. Sur chaque titre, on a droit à des jeux de lumières travaillés et à des effets pyrotechniques spectaculaires derrière lesquels les musiciens se dépensent sans compter face aux micros disposés sur l’immense scène. Alors que les fans attendent toujours le nouvel album studio, on patientera encore un peu avec ces images qui montre le groupe allemand toujours autant charismatique, plein d’énergie et qui prouve une fois encore sa réputation de bêtes de scène. Ce film disponible en DVD, Blu-ray et CD est un must pour les inconditionnels.

Rammstein
Paris
DVD

Lire aussi dans nos choix musicaux :

Fabrice Di Falco : Les sauvages, entre jazz et classique

Nicolas Folmer : tentez Experience

Dan Auerbach : « Waiting On A Song », une soul pop efficace

Fleetwood Mac : Lindsey Buckingham et Christine McVie ravivent la flamme

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à