fbpx

Christophe Ono-dit-Biot : un hommage aux mythes et à la paternité

par

Par Emmanuelle de Boysson – Rédacteur en chef, chroniqueur, animateur au « Fil des mots » et ailleurs, cet écrivain sensible nous offre un roman d’une grande beauté qui s’apparente au voyage d’Ulysse.

César veut mourir. Au moment où il va se suicider, une jeune femme frappe à sa porte. Elle se prétend sa voisine, se dit étudiante en architecture. Se montre bienveillante envers Oscar qui a perdu sa femme, Paz, et ne sent incapable de rendre son fils heureux. Des pages magnifiques sur l’Italie, la côte Amalfitaine, un style musical, au plus près du cœur : ce roman est un hommage aux mythes et à la paternité. A la transmission. Un grand bonheur de lecture.

« Croire au merveilleux », de Christophe Ono-dit-Biot (Gallimard)

Lire aussi dans notre sélection de romans :

Frantz-Olivier Giesbert : Belle d’amour ou la dérive des idéologies

Heinrich Steinfest : le roi du polar allemand

François Hauter : un roman entre tendresse et humour

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à