Loïc Fontaine : #NoFilter, entre humour noir et rire jaune

par

Par Mélina Hoffmann – Vous cherchez un spectacle où ne surtout pas emmener vos enfants ? Alors vous êtes au bon endroit ! 3 minutes suffisent à comprendre le pourquoi du titre : #nofilter. Mais ça aurait tout aussi bien pu être #nolimit, car Loïc Fontaine n’a absolument aucun tabou et il n’édulcore rien.

Le physique, le sexe, la religion, les gays, les enfants, les terroristes, la société de consommation… rien ni personne n’est épargné, et surtout pas le public !

Loïc Fontaine : un humour noir fait d’auto-dérision

Avec une attitude décontractée, qui contraste parfaitement avec ce qu’il nous raconte, Loïc Fontaine se lance dans une heure d’humour très noir fait d’auto-dérision.
C’est sans demi-mesure, on adore ou on déteste, mais on ne peut que reconnaître le travail d’écriture, la gestion du rythme et les effets de style très travaillés, ainsi que la belle présence du comédien.
Loïc Fontaine est à sa place sur scène, ça ne fait aucun doute.
Il sait capter l’attention et la sympathie de son public malgré les horreurs qu’il nous raconte, et on rit bien volontiers tout au long du spectacle.
Dommage toutefois que des thématiques plus violentes soient surexploitées par rapport aux autres, ce qui crée un effet répétitif et très insistant qui ne sert pas le spectacle, d’autant que certaines vannes inutilement trop trash peuvent mettre un peu mal à l’aise.
Heureusement, Loïc Fontaine garde le meilleur pour la fin avec un dernier sketch qui est clairement le meilleur et qui révèle la finesse et l’intelligence de la plume du comédien.

Un artiste à découvrir, à condition d’avoir le cœur bien accroché !

Théâtre La Cible, 75 009 Paris.
Les jeudis, à 21h30.

#nofilter
One-man show de Loïc Fontaine
Ecriture et mise en scène : Loïc Fontaine

Lire aussi dans les actualités des Spectacles et One Man Show

Max Casaban : un regard drôle et sensible sur l’homosexualité

Les anciennes odeurs : un texte vibrant de Michel Tremblay sur l’amour

Julie Villers : le petit grain de folie belge qui fait du bien !

Ribambelle : Virgile Daudet ne vous laissera pas une minute de répit

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à