fbpx
Eric Scala

Eric Scala :  » mon rapport à la langue française est au zénith lorsque j’entends Stéphane de Groodt »

Par Marie Der Gazerian – bscnews.fr/ Dans le cadre de la semaine de la langue française et de la francophonie qui se tient du 14 au 22 mars 2015, le BSC NEWS a mené plusieurs entretiens avec des personnalités culturelles qui ont un rapport étroit avec la langue française. Voici l’interview consacrée à Eric Scala, un illustrateur aux productions protéiformes: caricaturiste, peintre de nus féminins, inspiré par l’univers fantastique autant que par des thèmes plus réalistes.

propos recueillis par

Auriez-vous une anecdote personnelle à nous raconter à propos d’un mot français d’origine étrangère ?
Pas grand chose comme anecdote si ce n’est une à propos de mon nom: j’étais en 6ème, mes copains qui faisaient italien m’ont expliqué que mon nom voulait dire  » escalier », « échelle ». Je l’ignorais. Scala, désormais, est un nom propre français d’origine étrangère…. Euh… j’ai bon ?

Avez-vous déjà été surpris par l’utilisation d’un mot français à l’étranger? Si oui, lequel et à quelle occasion?
En 2011 j’ai exposé à Montréal , j’y ai retrouvé avec un énorme plaisir mes cousins canadiens et j’ai pu apprécier leur vocabulaire : une expression telle que « prendre une marche » (take a walk ),surtout quand on s’appelle Scala, c’est assez amusant…

Comment définiriez-vous votre rapport à la langue française ?
Au lycée j’ai fait du latin ce qui m’a permis de comprendre les racines des mots. A l’âge de 13 ans, mon jeu favori était le Scrabble. Mon rapport à la langue française est au zénith lorsque j’entends Stéphane de Groodt et des personnages comme Raymond Devos, Pierre Dac . Ceux- là connaissent et connaissaient la langue française, ce qui n’est absolument pas le cas de bien des politiques par exemple et c’est bien dommage…

Vous êtes caricaturiste, saviez-vous que le mot « caricature » vient de l’italien « caricatura », dérivé de « caricare » ? Que pensez-vous de cette signification vis-à-vis de votre travail ?
Oui, « caricare » signifie charger, accuser. Regardez les magnifiques travaux de Daumier et tout est dit ….Le secret dans la caricature, c’est de trouver les traits de caractère significatifs. Et croyez-moi, en politique, c’est donc un plaisir de caricaturer!

Pour finir, que pensez-vous de cette manifestation annuelle pour la francophonie? Que vous inspire-t-elle ?

Bien évidemment je suis ravi de cette manifestation annuelle pour la francophonie. Nos racines sont nos racines et elles sont latines …et ceux qui sont aux USA viennent d’Europe, non? Est-ce que Victor Hugo, Alexandre Dumas, Emile Zola, Rousseau, Molière ,sans oublier l’immense Serge Gainsbourg, ne sont pas des raisons suffisantes d’aimer la langue française?

Le site d’Eric Scala ICI

Eric Scala: caricaturiste, peintre, modeleur et plus encore…

A lire aussi:

Eugène Green : « La plus grande ennemie de la francophonie, c’est la France « 

Philippe Séguy et le grand amour de Napoléon

Hugues Royer : l’amour, plus fort que la mort

Ines Benaroya : un roman aux allures de contes de fées

Rosa Liksom : l’appel de la Sibérie

Irène Frain et l’aventure numérique « Beauvoir, l’enquête »

Elisabeth Barillé, Modigliani et la bohème

Matt Lennox : une histoire de la rédemption

Amity Gaige : « Je crois que les européens, en général, trouvent Eric beaucoup plus sympathique que les américains  »

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à