Livres : la sélection des fêtes d’Emmanuelle de Boysson

par
Partagez l'article !

Par Emmanuelle de Boysson –bscnews.fr/ Pour les fêtes, je vous suggère d’offrir des livres qui restent, ceux qu’on a envie de ranger dans sa bibliothèque, d’emporter en voyage. Pour les amoureux de Venise : « San Michele » de Thierry Clermont (Seuil). Fasciné par les ombres errantes de San Michele, cette petite île cimetière au Nord de Venise. Thierry Clermont évoque ceux qui y reposent : Stravinsky, Diaghilev, Ezra Pound, Joseph Brodsky, D’Annunzio… Venise secret, Venise festif avec ses princesses russes, ses ballerines, ses ambassadeurs, ses aviateurs. La belle église de la Madonna où gît le Tintoret, l’acqua alta, Casanova et sa bande de garnements se glissent dans le campiello de San Marcuola sur le Grand Canal, Pound arpente les Zatterre, Chateaubriand chante le pauvre gondolier, George Sand trompe Musset. Venise n’est plus seulement celle de Régnier, de Proust, de Morand, de Sollers, de Visconti, elle est aussi celle de Thierry Clermont, sa Venise, autrement, vous verrez tout cela. Je ne peux m’empêcher de citer Ezra Pound, le poète qu’il aime. Incarcéré et interné pendant treize ans, il écrit dans ses « Cantos » : « Que les dieux pardonnent ce que j’ai fait/ Puissent ceux que j’ai aimés tenter de pardonner / Ce que j’ai fait. »

Partagez l'article !

Dans un monde aseptisé, « Le bouquin des méchancetés et autres traits d’esprits », de François Xavier Testu (Préface Philippe Alexandre), paru chez Robert Laffont rappelle qu’il fut un temps où on ne se privait pas pour dire des vacheries, avec panache ! Un florilège des saillies, épigrammes et autres formules assassines, de Clemenceau, à Churchill, en passant par Tristan Bernard qui disait d’une actrice en vogue : « Pour se faire un nom, elle a dû souvent dire oui ». De quoi pimenter le dîner du réveillon. Pour faire rire, un cadeau sans risques : le nouvel album de Philippe Geluk « Le chat passe à table ». On y trouve ce genre de blagues : « L’optimiste voit le verre à moitié plein, le pessimiste voit le verre à moitié vide. Aucun de ces deux cons ne se demande pourquoi on ne leur sert que des demi verres. » Si vous avez envie que vos amis s’évadent loin des miasmes et de la pollution, offrez « Explorateurs et chasseurs d’épices », d’Olivier et Patrick Poivre d’Arvor. Un livre magnifique sur des aventuriers, des photos époustouflantes de navires dans la glace, de paysages vierges. Pour les seniors et les fous d’histoire ; « Marie-Antoinette telle qu’ils l’ont vue », témoignages rassemblés par Evelyne Lever …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre d'abonnement]

4,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous avez lu vos

0 articles offerts.

M'abonner à