fbpx

Pol Quadens : une monographie sous le signe de la vitesse et de l’asymétrie

par

Par Marc-Emile Baronheid – bscnews.fr/ Sachant, sans l’avoir feuilleté, que l’album montre la chaise la plus légère du monde (1995) et la chaussure sans talon (2000), on pourrait imaginer une suite d’avatars du surréalisme à la belge. Il n’en est rien. Cette première monographie tend à le démontrer.

Chaises, bibliothèques, consoles, enceintes acoustiques, étagères, fauteuil, lit, lustre, sont autant de créations placées sous le signe de la vitesse et de l’asymétrie. François Nourissier intitula un de ses livres « A défaut de génie ». On résiste à la tentation de l’appliquer à un itinéraire anodin, en quête de notoriété.

« Pol Quadens – De l’idée au dessin, du dessin vers l’idée »

, Somogy, 45 euros

A lire aussi:

Japon : le coup de projecteur magistral de Stéphane Korb

Le superbe jardin du large de Bernard Plossu

Patricia de Gorostarzu : un Paris version bitume

Tout sur la maison commune des Parisiens

Les pictoresses se rebiffent : quand les femmes prennent le pinceau par les cornes

Paul-César Helleu : « le plus doué des impressionnistes » selon Manet, Monet et Renoir

Sade : le débat relancé dans un livre magnifique

Cuisine & Vin pour menus gourmands

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à