fbpx

Psychiatrie : Une histoire des maladies mentales

par

Par Sophie Sendra – bscnews.fr / Cette « bible » historique de la classification de la maladie mentale est un ouvrage dense. Michel Minard nous explique, de façon extrêmement précise et développée, l’histoire de la psychiatrie et au-delà de cela, la façon dont on traite – ou on a traité – les patients atteints de troubles divers et variés.

La psychiatrie américaine est présente, mais il y a également celle de l’Europe, présente ici par le biais de la psychanalyse.
Détaillant les différents courants de pensée, l’auteur nous fait découvrir l’histoire du psychisme lui-même et la façon dont on l’a abordé depuis le XIX° siècle.
L’auteur, en dénonçant dans Le DSM-ROI les errances de certaines méthodes – parfois d’une cruauté inimaginable – et la classification erronée de certaines névroses et psychoses – parfois sur fond de racisme de l’époque – nous fait mieux comprendre pourquoi les psys de tout bord déclenchent parfois de la méfiance de la part de ceux qui les connaissent bien.
Michel Minard est psychiatre et c’est pour cela que sa légitimité n’est pas mise en doute lorsqu’on lit son ouvrage. Il semble objectif et n’est pas dans le ressenti, mais bel et bien dans l’analyse.
Si vous voulez découvrir le fonctionnement de la recherche sur les maladies mentales et la façon dont on les traite, cet ouvrage vous sera indispensable. À lire et à faire lire

> Michel Minard, Le DSM-ROI, la psychiatrie américaine et la fabrique des diagnostics, Collection « Des travaux et des jours », Aux Éditions Èrès.

Lire aussi :

Aymeric Patricot : « Les vérités de la France d’en bas »

Malfaisances et incongruités de l’espèce humaine : la 16ème encyclopédie de Martin Monestier

Frédéric Lordon : à la recherche d’un autre dessein

Libertin : Une interjection qui prête aujourd’hui à sourire

Pierre Bergougnioux : les vices originels de l’écriture

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à