Escort-moi ou quand deux êtres refont leur monde

par

Par Soisic Belin – bscnews.fr/ Qui escorte qui dans cette comédie dramatique?

Le tout étant de pouvoir répondre à cette question. On y retrouve deux personnalités que rien n’aurait pu rapprocher si ce n’est de se retrouver dans cette cellule, accusés tous deux pour des crimes dont ils sont innocents. Ce sont deux âmes perdues, qui, seules à l’extérieur de cette geôle, se retrouvent à deux enfermées pendant 24h. Cette cohabitation est faite de heurts, de chamailleries, d’incompréhensions,de disputes mais aussi d’humour, d’entraide, de douceur …Les sentiments se bousculent, se succèdent, la rage laisse place à la tolérance et aux rapprochements. Qui est le plus stable et le plus équilibré de ces deux pensionnaires? La prostituée qui escorte les hommes les plus fortunés à des dîners mondains ou sous les boules à facettes des boîtes de nuit les plus en vue…ou bien ce commissaire priseur à la vie monotone et étriquée, maniaque et vieux garçon? Peut-être ne sont-ils qu’une moitié l’un de l’autre? Entre quête de soi, jeux de mots et dérision sexuelle, cette comédie détonne. Quelques « déjà vu » et quelques chutes faciles, qui n’empêchent cependant pas de passer un agréable moment. Une comédie qui rappelle certaines valeurs et illustre l’adage couru  » les opposés s’attirent « .

Escort- moi
Une comédie de Jean Luc Gerard et Macha Orlova
Mise en scène par Hélène Darche

La Manufacture des Abesses
Du 1er décembre au 3 janvier 2014.
dimanche et lundi à 21h

A lire aussi:

Kheiron : le prince du stand up

Frederick Sigrist : une autopsie politico-sociale pour dépeindre l’actualité

Belle performance schizophrénique dans la « Hot House » de Pinter !

Le très riche Mata Todorovic est mort: paix à son âme et à ses (dés)-héritiers !

Savoir se complaire dans la complainte: tout un programme!

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à