fbpx

Barbara : un hommage musical et théâtral de Roland Romanelli

par

Par Mélina Hoffmann – bscnews.fr / « On se dirige vers la mort en passant par cette chose terrible et éblouissante qu’est la vie. » C’est la voix de Barbara qui résonne dans le Théâtre de la Comédie Caumartin, à Paris, un lundi soir de pluie…Pianiste et accordéoniste de renom, Romain Romanelli fut pendant vingt ans le compagnon de vie et de scène de Barbara.

Vingt années passées au rythme des tournées et de quelques 200 concerts par an ! Vingt années qu’il retrace avec tendresse et pudeur dans ce spectacle émouvant où celle que Georges Moustaki appelait « la longue dame brune » reprend vie au travers d’anecdotes qu’il nous raconte, d’enregistrements d’époque où Barbara elle-même se livre un peu, mais aussi de quelques-unes de ses plus belles chansons dont la douce et féline Rebecca Mai – danseuse et chanteuse de métier – nous propose une interprétation habitée. S’il est difficile de nous faire oublier la voix de celle qui « parlait musique en images et en couleurs », la jeune femme parvient néanmoins à nous emmener avec beaucoup de sincérité dans l’univers de cette grande dame, sans commettre l’erreur de rechercher l’imitation. Ainsi, sa voix, son regard et sa gestuelle – tout autant imprégnés de sensualité et de délicatesse -, nous transportent jusque dans l’ailleurs de chaque chanson, de l’incontournable « L’aigle noir » à « Göttingen », en passant par « Dis, quand reviendras-tu », « Ma plus belle histoire d’amour », ou encore « Nantes », où Barbara raconte l’ultime et bouleversant rendez-vous manqué avec son père. Et puis, quand le piano et l’accordéon se taisent, c’est la voix de Roland Romanelli qui s’élève pour nous faire découvrir avec beaucoup d’humilité une Barbara pleine d’esprit, d’humour, passionnée et un peu espiègle. On savoure jusqu’aux silences et aux jeux de lumière tandis que le temps passe, sans que l’on ne se rende compte de rien…Et c’est presque avec un pincement au cœur que l’on regarde le rideau se refermer. Sous une pluie… d’applaudissements cette fois !

 » Barbara par Roland Romanelli » de Roland Romanelli, avec Rebecca Mai
Mis en scène par Gilles Galliot
Tous les lundis, à 19h.
A La Comédie Caumartin, Paris

Lire aussi :

Paco dans Paco : un one man show tout en couleurs

Une liste … qui dévoile les facettes de l’âme humaine.

Trucs et astuces du parfait spectateur

Deux Feydeau pour rire du 19ème

Tibor le mentaliste et ses Mystères

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à