L’Odyssée de Pi ou L’histoire incroyable du tigre qui affronta la mer

par

Par Julie Cadilhac – bscnews.fr/ L’Odyssée de Pi est un conte profondément humaniste : et déjà , en cela, il ne peut que fédérer les avis.

Certes, son personnage principal, un jeune natif indien nommé Pi Patel, dont l’ouverture spirituelle est telle qu’il embrasse de sa foi les religions hindouïste, musulmane et chrétienne, fait craindre au départ d’assister à un film donneur de leçons simplistes et générateur de bons sentiments sur l’étanchéïté possible des religions etc. Pourtant non car justement, le choix d’utiliser un interlocuteur étranger ( un auteur canadien en recherche d’un sujet ) pour donner un prétexte à raconter cette histoire ,en n’ôtant pas les questionnements spirituels et philosophiques, repositionne rapidement les ambitions littéraires du film ( tiré du best-seller métaphysique de Yann Martel). En outre, les nombreux effets spéciaux et autres techniques cinématographiques utilisées mettent en exergue l’ampleur du travail esthétique mis en oeuvre pour cette fiction imaginée comme une succession de toiles.

La beauté du monde éclate et s’impose dans cette aventure humaine extraordinaire. Imaginez donc un jeune adolescent , seul rescapé d’un naufrage terrible, devant partager son ilot de survie avec un compagnon aussi dangereux que fascinant: Richard Parker, un tigre du Bengale. Si la réalité des faits est un cauchemar terrible dont Pi ne reviendra pas indemne, le péril de cette situation – et sa violence – n’ont d’égals que la beauté époustouflante des tableaux que la mer lui offrira en retour comme une repentance.Le réalisateur Ang Lee donne à voir mille visages de l’Océan Pacifique qui éprouveront tous ceux qui doutent de l’existence du divin. L’utilisation de la 3D sublime l’ensemble et confère aux paysages féériques une réalité incroyable: toutes ces merveilles à portée de yeux et parfois, nous semblent-ils,de mains, accentuent notre impression de partager le voyage. Les premières minutes du long-métrage, promenade enchanteresse dans le zoo des parents de Pi, sont d’ailleurs un prélude annonciateur des images superbes qui suivront. Persévérance, courage, générosité,intelligence, humanité, autant de qualités exaltées par ce film nominé 11 fois aux Oscars 2013. Une parabole sur la foi sensible et pertinente qui mérite un tonnerre d’applaudissements ! Courez-y!

• Date de sortie : 19 décembre 2012 (2h 5min)
• Réalisé par Ang Lee
• Avec Suraj Sharma, Irrfan Khan, Adil Hussain….
• Genre : Aventure , Drame


L’Odyssée de Pi A découvrir aussi: The Master : de grands acteurs et une cinématographie époustouflante Frankenweenie : la nouvelle créature à adopter de Tim Burton Olmo Omerzu : un premier long métrage intéressant sur un monde adulte immature

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à