fbpx

Fred Vargas: Le marchand d’éponges en BD

par

Un livre illustré de 64 pages qui devrait rassurer les lecteurs peu courageux. Fred Vargas signe ici une nouvelle réaliste dont elle a confié l’image à Edmond Baudoin. L’association du texte et de l’illustration est réussie et ne devrait pas manquer d’éveiller la curiosité et l’intérêt des adolescents.

Le marchand d’éponges

est le récit d’une enquête déroutante où se noue une relation étrange entre le témoin d’un homicide et le commissaire qui l’interroge : » Il y a un type cradingue qui vend des éponges et une femme très propre qu’en a jamais acheté de sa vie. il y a un homme dans la merde qui sait des tas de trucs, et une femme dans le brouillard avec trois balles dans le corps ».

Cette rencontre entre le roman policier et la BD alternative ne manquera pas de fournir des pistes d’étude dans le cadre d’un enseignement littéraire. Chacun saura apprécier la finesse de la plume et les dessins brillants en noir et blanc.

En fin d’ouvrage, le lecteur découvrira avec plaisir  » DESSINER LA VILLE des questions qu’elle me pose » d’Edmond Baudoin qui exprime en mots et en illustrations des interrogations sur son art: comment dessiner une ville? comment exprimer les sensations que l’on y éprouve? et pourquoi l’être humain s’essaie-t-il à exprimer ces sensations-là justement?

Un illustré de qualité qui pourra tout autant séduire les adultes…

Titre: Le marchand d’éponges

Parution: 25 août 2010

Librio n° 980

Prix: 5euros.

Genre: Policier – Album inédit.

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à