fbpx

Le bitcoin « krach » face au variant Omicron

par
Partagez l'article !

Voilà dix jours qu’on a constaté une chute considérable de la valeur du bitcoin, soit près de 20 % de sa valeur. Cette baisse a frappé dans la nuit du 3 au 4 décembre 2021, portant la valeur de 50 000 à 41 000 dollars. Bien que ces derniers jours, le bitcoin a pu reprendre la côte petit à petit, rien n’est vraiment sûr. Ce que l’on peut affirmer, c’est que les événements mondiaux majeurs influencent beaucoup sur les cryptomonnaies. Faisons le point là-dessus.

Pourquoi le bitcoin est le plus plébiscité parmi les milliers de cryptomonnaies  existants ?

Rappelons brièvement l’apparition de la cryptomonnaie et du Bitcoin. C’est en 2008 qu’elle a réellement fait parler d’elle aux États-Unis. C’était durant la crise économique mondiale qui trouvait son origine dans les subprimes, des crédits fondés sur des prêts hypothécaires. Lorsque des particuliers ne parvenaient donc plus à rembourser leurs emprunts, des spécialistes en monnaie virtuelle représentés par le pseudonyme Satoshi Nakamoto ont créé le bitcoin. Le but étant de contourner le système financier traditionnel, c’est-à d’outrepasser les banques et autres institutions financières.

Aujourd’hui avec plus de 10 ans d’existence, le bitcoin est à l’origine des plus de 6000 cryptomonnaies dans le monde. Son système repose sur le placement d’actifs et propose, à ses utilisateurs, un transfert rapide de leurs fonds d’un endroit à un autre sans intermédiaire. Aujourd’hui, il ne cesse de se développer malgré quelques montagnes russes. 1 bitcoin (BTC) représente en effet 43 421,25 Euros ou 48 755,964 95 USD.

En quoi le variant sud-africain Omicron influe-t-il sur le bitcoin ?
On n’est plus sans savoir que depuis décembre 2019, le monde a sombré dans une crise sanitaire dont on ne voit plus la fin. Le Covid-19 ne cesse de perturber nos économies et nos modes de vie. Depuis peu, son variant sud-africain Omicron émerge et semble résister aux nombreux vaccins découverts pour lutter contre le Covid.

Bien que crise sanitaire et crise économique s’enchaîne l’une à l’autre cela n’a pas toujours été le cas pour le bitcoin.
En effet, depuis l’apparition de la Covid, le bitcoin a pris de l’ampleur. Depuis 2020, il est devenu l’apanage de beaucoup d’épargnants et d’investisseurs. En effet, les jeunes (lycéens et étudiants) font partie des personnes qui ont le plus placé d’argent dans le bitcoin aux côtés des investisseurs. Cependant, depuis l’émergence du variant Omicron, de grands promoteurs immobiliers chinois comme Kaisa et Evergrande qui sont aussi de grands investisseurs dans le bitcoin ont annoncé respectivement leur suspension de cotation à la bourse de Hong Kong pour cause de difficultés financières dans leurs activités. Et même si l’on ne retrouve aucune explication significative sur la dévalorisation brusque du bitcoin le 4 décembre dernier, on peut affirmer en partie que la situation sanitaire prend le dessus sur son cours.

Le bitcoin comme tout autre cryptomonnaie et système de placements d’actifs financiers, répond à la loi de l’offre et de la demande. Sa valeur, si elle peut augmenter en peu de temps, peut aussi diminuer brutalement. Tout dépend alors du marché. A cette heure le Bitcoin est encore en net retrait sur sa valeur qui laisse persister une certaine forme de panique et d’attentisme.

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à