fbpx

(Vidéo) La belle-fille d’Emmanuel Macron, éditorialiste sur Europe 1, justifie le couvre-feu à l’antenne

par

Le 15 octobre dernier sur Europe 1, Thipaine Auzière était l’invitée de la “carte blanche” proposée par Europe 1. La station défend cette idée de Carte blanche afin “de donner un espace d’expression et de liberté à des personnalités issues de la société civile. Cette carte blanche doit faire entendre toutes les sensibilités”. Une juste cause.

Mais si l’on vous dit que Tiphaine Auzière, avocate, est le belle-fille du Président Emmanuel Macron, la perspective change considérablement. De plus, l’éditorialiste du jour venait en réalité pour la seconde fois à l’antenne (elle avait déjà fait une première apparition le 1er octobre). Lors de ce second passage, Thiphaine Auzière est venue défendre sans retenue le couvre-feu imposé par le Chef de l’Etat ( donc son beau-père) la veille au soir.

Elle y a invoqué Thomas Hobbes, la liberté de l’individu et les libertés publiques pour justifier abondamment sous couvert d’une philosophie de comptoir le fait que les libertés publiques soient restreintes au vue de la crise sanitaire
Cerise sur le gâteau, Julien Bugier, animateur de l’émission n’a pas cru bon de préciser à aucun moment que Tiphaine Auziére était la belle-fille d’Emmanuel Macron. Un oubli extrêmement regrettable pour les auditeurs qui auraient pu ainsi être éclairés sur la défense acharnée du couvre-feu par l’éditorialiste d’un jour. La couleuvre était-elle trop grosse à avaler ?

Et Tiphaine Auzière termine en apothéose en citant le Président lors son interview de la veille : “Le président a conclu de manière fort intéressante lorsqu’il a dit : ‘Nous sommes en train de réapprendre à être pleinement une nation.’” ? Imparable…

( capture d’écran Dailymotion )

 

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à