fbpx

(Vidéo) Keren Knoll : « Mireille Knoll, ma grand-mère, connaissait son tueur »

Spécial journée de la mémoire de l’Holocauste – Mireille Knoll était « une personne très douce. Passionnée par les choses qu’offre la vie ». C’est ainsi que Keren Knoll décrit sa grand-mère. Mireille Knoll a été tuée par son voisin en mars 2018, à 85 ans. Elle était de confession juive. Le caractère antisémite du crime a été retenu. Sa petite-fille a accepté de livrer son témoignage à Putsch.

propos recueillis par

Keren Knoll garde des souvenirs très intimes et doux de sa grand-mère. La jeune femme de nationalité française mais résidente en Israël depuis plusieurs années se dit « déçue par la France » suite à ce qui est arrivé à sa famille.

Face à la vague d’antisémitisme qui frappe la France, et plus  généralement l’occident, Keren Knoll estime qu’on sous-estime la gravité de ce phénomène et des menaces qui pèsent sur les Juifs, même 75 ans après la fin de la deuxième guerre mondiale et la libération des camps d’extermination.

Putsch a rencontré la petite-fille de Mireille Knoll à Cracovie, lors d’une visite au camp d’Auschwitz – organisée par la European Jewish Association une semaine avant les célébrations pour la libération du camp – à laquelle ont participé également 100 parlementaires de pays européens.


A lire également :

* (Vidéo) 27 janvier 2020, il y a 75 ans la libération du camp de concentration d’Auschwitz

 

 

 


(Crédit photo à la Une : Keren Knoll – ©Yoni Ryckner)

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à